A Foreign Activity Measure for Predicting Canadian Exports

Disponible en format(s) : PDF

L’auteur construit une mesure de l’activité économique étrangère qui traduit la composition de la demande d’exportations canadiennes. Cette mesure présente certaines caractéristiques intéressantes. Premièrement, elle reflète à la fois la composition de la demande aux États-Unis (puisqu’elle intègre des composantes de la demande intérieure finale privée dans ce pays) et l’activité économique dans le reste du monde. Deuxièmement, l’estimation de ses coefficients sur la période 1981-2009 tient compte de l’effet des modifications des prix relatifs. Troisièmement, la mesure en question permet de mieux prévoir les exportations canadiennes, surtout aux horizons éloignés, que l’indice précédent de l’activité aux États-Unis (décrit dans le Rapport sur la politique monétaire de juillet 2009). À l’horizon de huit trimestres, par exemple, le gain de précision atteint jusqu’à 22 %. Enfin, la mesure de l’activité étrangère aide à expliquer pourquoi les exportations canadiennes ont chuté de 20 % durant la récession mondiale de 2008-2009 et pourquoi elles ne se sont que partiellement redressées depuis.