Le marché du logement de la Chine a connu une croissance rapide après sa libéralisation dans les années 1990, et a été à l’origine d’une activité économique importante et d’une demande massive de la demande de métaux communs. Dans cette étude, les auteurs examinent l’évolution du marché chinois du logement et quantifient son importance pour l’ensemble de l’économie chinoise ainsi que ses liens avec les prix des métaux communs. Ils estiment que la hausse de 85 % enregistrée par les prix des métaux communs entre 2002 et 2010 est attribuable pour un quart environ au boom immobilier. Depuis 2014, toutefois, un stock excédentaire considérable a donné lieu à une correction marquée du marché du logement, laquelle a contribué au recul de 25 % des prix des métaux communs dans une proportion pouvant atteindre un tiers. Bien que l’incidence restrictive sur les prix des métaux communs doive s’atténuer à la faveur de la stabilisation du marché chinois du logement, le soutien fourni par ce secteur devrait demeurer minime comparativement à son effet stimulateur au cours de la dernière décennie.