Retail Order Flow Segmentation

Disponible en format(s) : PDF

En août 2012, la Bourse de New York a lancé le Retail Liquidity Program (RLP), une plateforme de négociation qui permet aux organisations participantes de se porter contrepartie des ordres à cours limité invisibles, exécutables uniquement par des intermédiaires agissant pour le compte de clients de détail. Nos modèles VAR structurels inspirés de Hasbrouck (1991) montrent que la séparation des opérations de détail de celles réalisées par des investisseurs plus avertis effectuée par ce dispositif accroît le contenu informatif des flux d’ordres. Par ailleurs, une étude événementielle fondée sur la méthode des doubles différences fait apparaître que le lancement du RLP a influé sur la qualité du marché en général. Pour les actions les plus activement négociées sur cette plateforme, on observe une légère amélioration des écarts relatifs entre les cours acheteur et vendeur, des écarts effectifs, de l’incidence sur les cours, et des coefficients d’autocorrélation des rendements, non seulement dans le segment RLP, mais aussi dans les autres segments de la Bourse de New York.

Article complémentaire disponible : http://jot.iijournals.com/content/13/3/13