Time-Varying Crash Risk: The Role of Stock Market Liquidity

Disponible en format(s) : PDF

Nous estimons un modèle en temps continu à volatilité stochastique et à probabilité dynamique de krach appliqué à l’indice S&P 500. D’après nos conclusions, l’illiquidité du marché supplante les autres facteurs lorsqu’il s’agit d’expliquer le risque d’effondrement boursier. La probabilité de krach est variable dans le temps, mais sa dynamique ne dépend que faiblement de la variance du rendement dès lors que l’illiquidité du marché est intégrée comme variable économique dans le modèle. Au vu de ces résultats, la relation décrite dans la littérature entre la variance et le risque de saut tiendrait en grande partie à leur commune exposition au risque de liquidité du marché. Notre étude souligne ainsi l’importance des frictions du marché des actions dans la dynamique de rendement de l’indice et explique pourquoi les recherches antérieures montrent que le risque de krach augmente avec le niveau d’incertitude du marché.