Bruno Feunou

Conseiller en recherches

Biographie

Bruno Feunou est conseiller en recherches au département des Marchés financiers de la Banque du Canada. Avant d’intégrer la Banque, M. Feunou a effectué un post-doctorat à l’Université Duke. Il possède un doctorat de l’Université de Montréal. Pendant la préparation de sa thèse, il a été boursier de plusieurs organisations, dont l’Institut de finance mathématique de Montréal (IFM2), la Banque Laurentienne, le CIREQ et le CREST. Il a également accompli sa formation en mathématique et statistique dans plusieurs universités africaines, notamment au Cameroun, à l’Université de Dschang, l’Université de Yaoundé I et l’Institut Sous-Régional de Statistique et d’Économie Appliquée de Yaoundé, de même qu’en Côte d’Ivoire, à l’École Nationale Supérieure de Statistique et d’Économie Appliquée d’Abidjan. Durant cette période, il a bénéficié d’un programme de bourses de l’Union européenne pour le soutien des étudiants en statistique et économétrie.


Afficher tous

Notes analytiques du personnel

The Secular Decline of Forecasted Interest Rates

Note analytique du personnel 2019-1 Bruno Feunou, Jean-Sébastien Fontaine
Au Canada, les taux d’intérêt affichent une diminution séculaire depuis les années 1980. Les prévisions à long terme des taux tirées d’enquêtes ont également baissé, mais pas autant et plus graduellement. Nos estimations issues du modèle montrent une évolution de la prévision finale en trois phases : baisse entre 1990 et 1995, période de stabilité de 1996 à 2007 et nouvelle contraction depuis 2008. La valeur estimée actuelle du taux final demeure teintée d’incertitude et la question fait toujours l’objet de recherches actives.

Does US or Canadian Macro News Drive Canadian Bond Yields?

Note analytique du personnel 2018-38 Bruno Feunou, Rodrigo Sekkel, Morvan Nongni Donfack
Nous montrons que les nouvelles macroéconomiques expliquent une bonne part des mouvements trimestriels des rendements des obligations du gouvernement canadien, alors que leurs mouvements quotidiens tiennent principalement à d’autres facteurs. Nous montrons, en outre, que ce sont les nouvelles économiques américaines, et non pas canadiennes, qui expliquent l’essentiel des variations trimestrielles des rendements obligataires canadiens.

Markets Look Beyond the Headline

Note analytique du personnel 2018-37 Bruno Feunou, James Kyeong, Raisa Leiderman
Bon nombre de rapports et d’analyses portent surtout sur l’effet de surprise causé par la publication de nouvelles données économiques (inflation globale, croissance du PIB réel, taux de chômage, etc.). Or, nous constatons que les nouvelles qui font les manchettes sont loin d’expliquer à elles seules les fluctuations des prix sur les marchés après la diffusion de nouvelles informations. En fait, les marchés réagissent en général plus fortement aux nouvelles imprévues qui ne se trouvent pas dans les gros titres (composition de la croissance du PIB, qualité des emplois créés, révisions apportées aux données antérieures, etc.). Il est donc essentiel de suivre l’incidence de ce type d’informations le jour de leur diffusion pour pouvoir analyser comment les marchés interprètent les nouvelles données économiques et y réagissent.

The Impacts of Monetary Policy Statements

Note analytique du personnel 2017-22 Bruno Feunou, Corey Garriott, James Kyeong, Raisa Leiderman
Dans la présente note, nous établissons que les participants au marché réagissent à un changement imprévu de ton dans les déclarations de la Banque du Canada sur la politique monétaire. Quand le marché considère que l’institution a l’intention de resserrer (ou bien d’assouplir) la politique monétaire plus tôt qu’il ne l’avait d’abord escompté, le dollar canadien s’apprécie (ou se déprécie) et le rendement à long terme des obligations de l’État canadien augmente (ou diminue). Le ton des déclarations revêt une importance particulièrement grande pour le marché dès lors que le taux directeur est resté inchangé pendant un certain temps.

Foreign Flows and Their Effects on Government of Canada Yields

Note analytique du personnel 2015-1 Bruno Feunou, Jean-Sébastien Fontaine, James Kyeong, Jesus Sierra
Les flux d’investissements étrangers dans les obligations du gouvernement du Canada ont fortement augmenté depuis la crise financière. D’après notre analyse empirique, entre 2009 et 2012, les flux de capitaux étrangers, qui se chiffraient à 150 milliards de dollars, ont eu pour effet d’abaisser de 100 points de base le taux de rendement des obligations du gouvernement du Canada à dix ans.

Documents de travail du personnel

Which Model to Forecast the Target Rate?

Document de travail du personnel 2017-60 Bruno Feunou, Jean-Sébastien Fontaine, Jianjian Jin
Les spécifications relatives au taux cible de la Réserve fédérale comportant des caractéristiques plus réalistes atténuent le risque de surajustement à l’intérieur de l’échantillon et sont privilégiées dans les données.

Variance Premium, Downside Risk and Expected Stock Returns

Document de travail du personnel 2017-58 Bruno Feunou, Ricardo Lopez Aliouchkin, Roméo Tedongap, Lai Xi
Nous décomposons la variance totale en ses éléments positifs et négatifs et mesurons les primes associées à leurs fluctuations à partir de données sur les actions et les options, données tirées d’un vaste échantillon représentatif d’entreprises.

Risk-Neutral Moment-Based Estimation of Affine Option Pricing Models

Document de travail du personnel 2017-55 Bruno Feunou, Cédric Okou
Dans cette étude, nous proposons une méthodologie nouvelle pour estimer les modèles d’évaluation d’options, fondée sur les moments neutres à l’égard du risque. Nous synthétisons la distribution extraite de notre échantillon de prix d’options et exploitons les relations linéaires qui existent entre les cumulants neutres à l’égard du risque et les variables latentes dans le cadre d’un modèle affine à volatilité stochastique en temps continu.

Good Volatility, Bad Volatility and Option Pricing

Document de travail du personnel 2017-52 Bruno Feunou, Cédric Okou
Grâce aux avancées dans le domaine de l’analyse des écarts, il est possible de diviser la variation quadratique totale d’un processus de diffusion à sauts en composantes à la hausse et à la baisse. Selon de récentes études, cette division améliore les prévisions de volatilité et fait ressortir que la différence entre les variances à la hausse et à la baisse constitue un facteur d’asymétrie dans les distributions des cours des actions.

Time-Varying Crash Risk: The Role of Stock Market Liquidity

Document de travail du personnel 2016-35 Peter Christoffersen, Bruno Feunou, Yoontae Jeon, Chayawat Ornthanalai
Nous estimons un modèle en temps continu à volatilité stochastique et à probabilité dynamique de krach appliqué à l’indice S&P 500. D’après nos conclusions, l’illiquidité du marché supplante les autres facteurs lorsqu’il s’agit d’expliquer le risque d’effondrement boursier.

Tractable Term-Structure Models and the Zero Lower Bound

Document de travail du personnel 2015-46 Bruno Feunou, Jean-Sébastien Fontaine, Anh Le, Christian Lundblad
Nous élargissons le champ des modèles analytiques de structure par terme des taux d’intérêt. Nous examinons un cas combinant des taux d’intérêt positifs et des dynamiques flexibles de la volatilité et de la corrélation. Notre approche fournit des formules analytiques des prix des obligations et permet une estimation aisée du modèle.

Option Valuation with Observable Volatility and Jump Dynamics

Document de travail du personnel 2015-39 Peter Christoffersen, Bruno Feunou, Yoontae Jeon
Dans des conditions très générales, la variation quadratique totale d’un processus de diffusion à sauts peut se diviser entre la volatilité de la diffusion et la variation des sauts. Ce résultat permet de construire un nouveau modèle d’évaluation des options où la volatilité et l’intensité des sauts du prix de l’actif sous-jacent varient.

Downside Variance Risk Premium

Document de travail du personnel 2015-36 Bruno Feunou, Mohammad R. Jahan-Parvar, Cédric Okou
Nous décomposons la prime de risque de la variance en primes de risque à la hausse et à la baisse. Ces composantes reflètent la rémunération, par le marché, des risques liés aux variations de la « bonne » et de la « mauvaise » incertitude. La différence entre les deux représente une mesure de la prime de risque d’asymétrie, laquelle rend compte de l’asymétrie des opinions au sujet des risques favorables ou défavorables.

Fourier Inversion Formulas for Multiple-Asset Option Pricing

Document de travail du personnel 2015-11 Bruno Feunou, Ernest Tafolong
Les options classiques n’ont qu’un sous-jacent, et leur valeur à l’échéance est déterminée par une seule condition. Un des apports bien connus de l’étude de Duffie, Pan et Singleton (2000) est d’avoir montré comment utiliser la transformée inverse de la fonction caractéristique pour obtenir une formule analytique des prix dans cette classe d’options.

Bond Risk Premia and Gaussian Term Structure Models

Document de travail du personnel 2014-13 Bruno Feunou, Jean-Sébastien Fontaine
Cochrane et Piazzesi (2005) montrent que les taux à terme retardés améliorent la prévisibilité des rendements obligataires en complétant l’apport des taux à terme courants, et qu’un modèle markovien des taux à terme ne peut produire le profil de prévisibilité des rendements annuels.

Publications dans des revues

Revues par un comité de lecture

Autres articles