Managing Risk Taking with Interest Rate Policy and Macroprudential Regulations

Disponible en format(s) : PDF

Nous construisons un modèle dans lequel les montants des placements en actifs risqués effectués par un intermédiaire financier ‒ la prise de risques ‒ sont excessifs en raison d’une limitation de la responsabilité et de l’assurance-dépôts. Nous définissons également les instruments de politique qui permettent une prise de risques efficiente. Dans ce modèle étalonné, coordonner la politique de taux d’intérêt avec une réglementation macroprudentielle conditionnelle à l’état de l’économie – qu’il s’agisse de la réglementation des fonds propres, de celle du levier financier ou de l’impôt sur les bénéfices – permet d’atteindre l’efficience. La politique de taux d’intérêt atténue la prise de risques excessifs en influant sur l’offre d’actifs sûrs pouvant servir de garanties, ainsi que sur leur rendement. Contrairement à la réglementation des fonds propres couramment utilisée, la réglementation du levier financier a des effets plus importants sur la prise de risques et nécessite le relèvement des taux d’intérêt.