Les sources de données disponibles sur les salaires horaires au Canada envoient parfois des signaux contradictoires quant à la croissance de ceux-ci. La présente note comporte donc deux objectifs : d’abord, nous concevons une mesure commune des salaires (salaires-comm), qui rend mieux compte des pressions sous-jacentes exercées sur les salaires et qui reflète la tendance pour l’ensemble des sources de données. Ensuite, nous réexaminons la relation entre la croissance des salaires et les déterminants macroéconomiques (marge de ressources inutilisées sur le marché du travail et productivité du travail). Nous arrivons à la conclusion que la mesure salaires-comm est une estimation plus efficace que chaque source prise individuellement, étant donné qu’elle est actuelle, moins volatile et bien corrélée avec les facteurs fondamentaux. Selon notre analyse, la marge de ressources inutilisées sur le marché du travail constitue le principal facteur qui continuait de peser sur la croissance de la mesure salaires-comm au troisième trimestre de 2017. Enfin, nous nous penchons sur l’incidence possible de la mondialisation (mesurée par la croissance des salaires dans d’autres économies avancées) dans l’absence de pressions salariales au Canada. Toutefois, ce facteur ne procure aucune information probante au-delà des explications déjà fournies par les déterminants macroéconomiques.