La Banque du Canada a pour mandat de concevoir, de produire et de distribuer des billets de banque que les Canadiens peuvent utiliser en toute confiance et avec fierté. Non seulement les billets sont conçus pour être sûrs et durables, mais ils sont aussi des œuvres d’art qui racontent le Canada. Je suis persuadé que vous conviendrez avec moi que ce billet est à la hauteur.

La confiance est au cœur de notre rôle comme banque centrale du pays. Et la façon la plus concrète de maintenir la confiance des Canadiens est de fournir des billets de banque de la plus grande qualité possible. On se sert tous de billets chaque jour, et on compte sur le fait qu’ils soient durables, sûrs et faciles à utiliser. Malgré tous les modes de paiement électronique disponibles aujourd’hui, le nombre de billets en circulation continue d’augmenter. Et grâce aux innovations passées, comme le polymère, les taux de contrefaçon restent bas, et nos billets résistent mieux à l’usure et durent plus longtemps. Malgré tout, la Banque cherche constamment à innover et à s’améliorer. Je suis très fier de dire que le billet que vous allez découvrir est un magnifique exemple d’innovation.

Pour commencer, il a fallu déterminer qui figurerait au recto du billet. Le ministre des Finances et moi étions tous deux d’avis qu’il était grand temps qu’une Canadienne emblématique orne un de nos billets de banque. C’est d’ailleurs l’un des objectifs que je poursuis depuis mon entrée en fonction à titre de gouverneur. Mais vu la multitude d’excellentes candidates possibles, nous avons décidé de nous y prendre différemment et de faire participer directement les Canadiens à ce choix. Et ceux-ci ont répondu à l’appel au-delà de toute attente! Nous avons reçu plus de 26 000 propositions des quatre coins du pays. Une grande conversation nationale s’est engagée dans les écoles, la presse et les médias sociaux à propos des importantes contributions des nombreuses femmes emblématiques qui ont fait notre histoire. Je remercie tous les Canadiens de leur participation : vous avez rendu la démarche de conception de ce billet tout à fait unique.

J’aimerais aussi offrir des remerciements spéciaux aux membres du comité consultatif indépendant qui a été formé pour nous aider à réduire la liste des candidatures. Les membres de ce groupe d’éminents représentants canadiens des milieux universitaire, sportif, culturel et intellectuel ont joué un rôle inestimable tout au long du processus. Plusieurs d’entre eux sont avec nous aujourd’hui, et j’en profite pour les remercier de nouveau.

Comme vous le savez, la Néo-Écossaise Viola Desmond a été choisie pour figurer sur le nouveau billet. Une fois le choix fait, nos concepteurs, scientifiques et historiens se sont mis au travail. Comme vous le verrez sous peu, ils ont réuni un graphisme superbe, des éléments de sécurité à la fine pointe de la technologie et une riche symbolique pour former un tout élégamment équilibré. Le résultat n’est rien de moins qu’un chef-d’œuvre. Je pourrais passer des heures à remercier toutes les personnes ayant contribué à l’élaboration de ce billet novateur, dont bon nombre sont présentes avec nous aujourd’hui, ici même ou par l’entremise de la diffusion Web.

Mais il y a une personne en particulier à qui nous devons tous beaucoup : Wanda Robson, la sœur de Viola Desmond.

Wanda, vous avez travaillé sans relâche afin de faire reconnaître l’injustice qu’a subie votre sœur. Et vous avez fait en sorte que justice soit finalement rendue. Grâce à vous, Wanda, le rôle important de Viola dans l’histoire canadienne ne sera jamais oublié.

La création d’un billet de banque n’est pas une mince affaire. Je suis fier et reconnaissant que nous y soyons parvenus en si peu de temps. Assez attendu maintenant : c’est le moment d’enfin dévoiler à tous les Canadiens et Canadiennes notre nouveau billet de 10 dollars.