Nous nous appuyons sur les travaux récents de la littérature consacrée au commerce international pour isoler et quantifier les effets économiques à long terme des modifications des droits de douane sur les États-Unis et l’économie mondiale. Nous intégrons les données les plus récentes et nos estimations de l’élasticité des échanges commerciaux au modèle ricardien de Caliendo et Parro (2015), afin de calculer l’incidence économique à long terme des droits de douane récemment imposés et proposés, y compris les droits sur les importations d’acier et d’aluminium mis en place par l’administration américaine et les séries de droits de douane supplémentaires appliqués entre les États-Unis et la Chine. Pour rendre compte de l’orientation actuelle de la politique commerciale, notre cadre d’analyse inclut les quotas et endogénéise les balances commerciales. Dans l’ensemble, les résultats obtenus semblent indiquer que les nouveaux droits de douane imposés et proposés ont des répercussions considérables sur les flux commerciaux et la réallocation de la production entre les secteurs. Toutefois, nous estimons que les conséquences à long terme sont modestes sur le niveau général des prix et les niveaux de production.