A Framework for Analyzing Monetary Policy in an Economy with E-money

Disponible en format(s) : PDF

Dans cette étude, nous analysons une économie où la monnaie fiduciaire émise par la banque centrale est en concurrence avec la monnaie électronique émise par une entité privée. Nous étudions les issues d’un jeu dans lequel la banque centrale et l’émetteur de monnaie électronique établissent leur propre politique et faisons une série de constats. 1) La politique monétaire optimale de la banque centrale dépend de la politique de l’émetteur privé et peut s’écarter de la règle de Friedman. 2) Il pourrait exister des équilibres multiples. 3) Lorsque l’économie fonctionne presque sans numéraire, la politique optimale de la banque centrale accroît le pouvoir de marché de l’émetteur de monnaie électronique et peut entraîner un léger recul du bien-être ainsi qu’une hausse minime de l’inflation. 4) L’optimum de premier rang ne peut être atteint. La monnaie électronique émise par la banque centrale donne lieu à une politique optimale simple qui permet d’atteindre l’optimum de premier rang.