Ces dernières années, les achats de propriétés résidentielles par des non-résidents du Canada ont été soumis à des taxes spéciales dans certaines régions de l’Ontario et de la Colombie-Britannique. La baisse considérable des reventes de logements enregistrée après l’instauration de ces taxes donne à croire que celles-ci ont eu une incidence sur les attentes des résidents à l’égard des marchés du logement. À l’aide des données de l’enquête sur les attentes des consommateurs au Canada, nous montrons que les attentes relatives aux prix des logements ont joué un rôle important, bien que temporaire, dans la dynamique de marché observée après l’instauration des taxes. Cet effet a été plus prononcé dans la région métropolitaine de Vancouver que dans la région élargie du Golden Horseshoe.