Dans cette étude, nous évaluons le taux de croissance des marges de crédit hypothécaire à l’aide de nouvelles données réglementaires sur les prêts des banques canadiennes garantis par un immeuble résidentiel. C’est la toute première fois qu’un ensemble de données détaille les différentes composantes des prêts hypothécaires conjugués à des marges de crédit hypothécaire, qui connaissent un succès croissant. Nous constatons que la croissance du crédit s’est concentrée dans la composante « prêt hypothécaire », qui est amortie, plutôt que la composante « marge de crédit hypothécaire », qui n’est pas amortie. De plus, le solde des marges de crédit hypothécaire a diminué au cours de la dernière année, ce qui cadre avec la montée des taux d’intérêt et le ralentissement de la croissance de la consommation des ménages.