Les marchés du travail au Canada et dans le monde évoluent rapidement au rythme de l’économie numérique. Les données traditionnelles s’adaptent graduellement, mais ne permettent pas encore d’avoir de l’information à jour sur cette évolution. À partir d’une méthodologie de classification des données brutes de recherche dans Bing qu’elle a conçue, Microsoft Research a établi avec la Banque du Canada une classification géographique des recherches d’emploi effectuées au Canada en 2017. Dans cette note analytique, nous présentons l’outil interactif montrant les données sur les recherches d’emploi ainsi que les caractéristiques démographiques et socioéconomiques qui y sont associées. Le billet récemment publié par Microsoft Research sur son blogue apporte des précisions sur la méthode employée. Nous soulignons également des caractéristiques intéressantes des données recueillies. Par exemple, les emplois dans les métiers de la santé semblent plus prisés par les demandeurs d’emploi des régions où la population de personnes à charge (jeunes et personnes âgées) est plus élevée. L’inverse est vrai pour les emplois dans le domaine de l’éducation, qui représentent une plus grande proportion des recherches d’emploi dans les régions où existe une plus grande population de travailleurs dans la force de l’âge (25-54 ans). Nous observons une relation entre certains emplois et le niveau moyen de scolarité de la population. Par exemple, les emplois dans les domaines des affaires, de la finance, de la science et de la technologie sont plus recherchés dans les régions où le niveau moyen de scolarité est supérieur, alors que les emplois dans les domaines des arts et de la construction sont plus courus dans les régions où le niveau moyen de scolarité est inférieur.

Essayez notre outil interactif qui présente des données sur la recherche d’emploi et les caractéristiques socio-économiques connexes.