Contagion in Dealer Networks

Disponible en format(s) : PDF

Les courtiers mettent en relation les investisseurs qui veulent acheter ou vendre des titres sur les marchés financiers. Avec le temps, les courtiers et les investisseurs forment des réseaux de négociation pour économiser du temps et des ressources. La formation de ces réseaux est un nouveau domaine de recherche.

À l’aide de données détaillées sur les transactions d’obligations du gouvernement du Canada, nous reconstituons les réseaux de courtiers et recensons leur réaction à la suite de la diffusion d’informations économiques pertinentes. D’une part, nous constatons que les réseaux gèrent de plus grands volumes de transactions et se complexifient. D’autre part, nous notons une contagion plus fréquente et plus grave des défauts de règlement dans ces réseaux après la diffusion de ces informations. Les défauts de règlement se caractérisent par un retard imprévu de la réception d’obligations par l’acheteur, ce qui crée un risque de contrepartie et une possible perturbation de la négociation.

Nos résultats semblent indiquer un arbitrage. Les réseaux de courtiers vastes et complexes relient effectivement entre eux les investisseurs, mais ils peuvent également être une source de contagion et accroître le risque de contrepartie attribuable à des défauts de règlement. Ces réseaux pourraient être simplifiés en recourant à une contrepartie centrale, laquelle réduirait le volume de règlements et le risque de défaut.