Notre réaction à la COVID-19 : Soutenir les opérations

Quand les réalités de la pandémie de COVID-19 se sont précisées, la Banque a agi rapidement pour adapter ses façons de faire et favoriser la poursuite des activités dans le système financier.

Filipe Dinis
Filipe Dinis

Notre réaction à la COVID-19 : Soutenir les opérations

Inscrivez-vous à nos alertes par courriel et ne manquez jamais un article de la Banque du Canada! Pour obtenir des mises à jour

Une base solide

Depuis quelques années, la Banque multiplie les efforts pour augmenter sa capacité de maintenir ses activités en temps de crise. Nous renforçons nos systèmes essentiels pour faciliter le bon déroulement des opérations en cas d’urgence. Nous misons aussi sur la collaboration avec d’autres banques centrales et des partenaires du G7, et sur notre participation au Groupe sur la résilience du secteur financier canadien, pour échanger de l’information et coordonner les efforts.

Une intervention rapide

La Banque figure parmi les 100 meilleurs employeurs du Canada depuis dix ans et elle est fière de mettre ses employés au premier plan. Nos investissements dans notre infrastructure, notre personnel et notre cybersécurité nous ont permis de passer rapidement à un milieu de travail virtuel. La transition vers le télétravail obligatoire s’est faite de manière efficace et relativement harmonieuse.

Les équipes multidisciplinaires chargées des mesures d’urgence à la Banque ont commencé à discuter en février des risques et de la façon de les gérer. À la mi-mars, tous les employés travaillaient à distance, sauf ceux qui s’occupent des opérations essentielles liées aux marchés, au système bancaire et à la monnaie. C’est aussi à ce moment que la Banque et ses partenaires du Groupe sur la résilience du secteur financier canadien ont décidé de se rencontrer plus souvent pour coordonner les interventions, puisque le système financier est fortement interconnecté.

Aux réunions du Groupe en lien avec la COVID 19, la Banque et ses partenaires discutent entre autres des pratiques exemplaires sur la sécurité du personnel, des parties prenantes et des clients. Il est aussi question des nouveaux risques opérationnels, comme les cyberattaques, et des protocoles qui aideront à décider quand les employés pourront retourner dans les bureaux, et comment.

Les participants au système financier ont tiré des leçons de situations d’urgence antérieures et étaient prêts à réagir rapidement. Ils ont donc pu mener les opérations essentielles à partir de sites de relève. C’est ce qui a permis aux banques de continuer à prêter de l’argent à leurs clients, et aux gouvernements de financer les programmes essentiels qui soutiennent des millions de Canadiens pendant la pandémie de COVID-19.


Si nous avons pu intervenir rapidement, c’est en grande partie parce que nous avions planifié la continuité des opérations à la Banque et établi une étroite collaboration avec des partenaires clés du système financier et du gouvernement fédéral. Ces relations, et notre culture organisationnelle remarquable axée sur le mieux-être des employés, vont nous permettre de traverser la crise. »

Filipe Dinis, chef de l’exploitation

Au service des Canadiens

  • Quand les restrictions sur les voyages ont été annoncées au Canada, le département de la Monnaie de la Banque a dû agir rapidement pour que la population puisse continuer de retirer de l’argent comptant dans les banques et les guichets automatiques. En seulement cinq jours à la mi mars, la Banque a expédié plus de billets que pendant tout le mois de décembre (la période la plus occupée normalement à cause des achats des Fêtes).
  • La Banque a ouvert le Site des opérations de Calgary en 2019. Le but était d’assurer la continuité des opérations essentielles sur les marchés en cas de crise. Elle n’avait bien sûr pas anticipé la pandémie, mais la présence de personnel à Ottawa et Calgary a permis de multiplier les efforts pour assurer le fonctionnement continu des marchés financiers clés et fournir des liquidités au système financier en un temps record.

Notre chef de l’exploitation parle de l’avenir du travail à la banque centrale du Canada.



Faites-nous part de votre opinion!

Des commentaires ou suggestions? Remplissez notre formulaire.
Des questions? Envoyez-nous un courriel.


  1. Avez-vous trouvé cet article utile?
  2. Vous n’êtes pas un robot? Faites ce calcul pour le prouver.