La Banque du Canada lance une consultation publique sur le ciblage de l’inflation

La Banque du Canada a lancé aujourd’hui une consultation publique en ligne afin de recueillir le point de vue des Canadiens sur son approche de la politique monétaire. La campagne Parlons inflation s’inscrit dans la volonté de la Banque d’établir un dialogue avec l’ensemble de la population avant de renouveler son entente avec le gouvernement fédéral sur le cadre de politique monétaire en 2021.

Le sondage vise à obtenir l’avis des Canadiens sur toute une série de sujets, qui va de leur perception de l’inflation aux autres approches que les banques centrales peuvent utiliser pour favoriser la stabilité des prix et une économie vigoureuse. Le questionnaire prend environ dix minutes à remplir et sera en ligne jusqu’au 1er octobre 2020.

De plus, les organismes de la société civile, les syndicats et les associations industrielles sont invités à soumettre des observations plus détaillées à l’intention du Conseil de direction de la Banque.

« La Banque est déterminée à faire preuve de responsabilité et de transparence dans tout ce qu’elle fait. Les mesures que nous prenons et la qualité de notre travail ont une incidence sur la vie de tous les Canadiens. Pour bien planifier, il faut d’abord écouter; et nous voulons entendre ce que vous avez à dire, » a déclaré le gouverneur de la Banque du Canada, M. Tiff Macklem. « J’espère que vous profiterez de cette occasion pour nous faire savoir comment les changements qui surviennent dans l’économie se répercutent sur votre vie et votre communauté. Dites-nous ce qui est important pour vous. »

La Banque cible l’inflation depuis près de 30 ans et ajuste actuellement son taux d’intérêt directeur à la hausse ou à la baisse afin d’atteindre un taux d’inflation annuel de 2 %. Cette approche a permis de maintenir l’inflation à un niveau bas et stable, donnant ainsi aux Canadiens la confiance nécessaire pour prendre des décisions financières importantes. Tous les cinq ans, la Banque et le gouvernement fédéral renouvellent leur entente sur le cadre de politique monétaire. Avant chaque renouvellement, la Banque examine comment elle pourrait améliorer son approche.

En prévision de l’entente de 2021, la Banque compare différents cadres, s’assure qu’elle dispose des bons outils et évalue la façon dont les politiques monétaire, budgétaire et de stabilité financière fonctionnent ensemble.

La contribution du public, ainsi que les résultats de groupes de discussion et de consultations auprès de divers groupes représentant les consommateurs, le milieu syndical, les entreprises, les communautés autochtones, la société civile et le monde universitaire, alimentera la réflexion de la Banque quant au meilleur cadre de politique monétaire pour 2022 et au-delà. La Banque publiera un rapport résumant ce qu’elle a entendu dans les prochains mois.

Comment participer

Type(s) de contenu : Médias, Communiqués