Losing Contact: The Impact of Contactless Payments on Cash Usage

Disponible en format(s) : PDF

Dans de nombreux pays développés, le volume des paiements en argent comptant diminue ou est déjà très bas. En même temps, les paiements sans contact gagnent en popularité partout dans le monde. Les cartes sans contact font en effet concurrence à l’argent comptant, parce qu’elles comportent certaines des caractéristiques recherchées de ce mode de paiement et qu’elles sont généralement utilisées pour de petites transactions. Dans cette étude, je cherche à déterminer si les cartes de crédit sans contact jouent un rôle important dans la baisse des transactions en argent comptant, en me fondant sur des données de panel canadiennes couvrant la période de 2010 à 2017.

Je démontre que des facteurs non observés influent sur l’utilisation de l’argent comptant, et qu’ils doivent être neutralisés pour pouvoir estimer l’incidence des cartes de crédit sans contact sur ce mode de paiement. Je démontre également les différents effets qu’ont ces cartes sur le choix de payer en argent comptant (marge extensive) et sur le montant d’argent comptant utilisé (marge intensive).

Je constate que les cartes de crédit sans contact ont une influence négative sur le montant d’argent comptant dépensé, mais pas sur le choix de payer en argent comptant. Dans l’ensemble, ces cartes ont une faible incidence, d’environ 3 %, sur la demande d’argent comptant à des fins transactionnelles au Canada pendant la période de 2010 à 2017. Mes résultats concordent avec les observations antérieures au Canada et ailleurs.