À l’appui de ses objectifs liés au système financier, la Banque collabore avec les autorités fédérales, provinciales et internationales, de même qu’avec des organismes sectoriels.

Autorités officielles canadiennes

  • Responsables des organismes de réglementation : Ce groupe se veut comme un lieu d’échange, à l’échelle provinciale et fédérale, sur les questions touchant le secteur financier. Il est présidé par le gouverneur de la Banque du Canada. En font partie le ministère des Finances, le Bureau du surintendant des institutions financières, l’Autorité des marchés financiers du Québec et les commissions des valeurs mobilières de l’Ontario, de l’Alberta et de la Colombie-Britannique.
  • Comité de surveillance des institutions financières (CSIF) : Ce comité facilite les consultations et l’échange de renseignements concernant la surveillance des institutions financières fédérales. Il est présidé par un représentant du Bureau du surintendant des institutions financières. Y siègent également la Société d’assurance-dépôts du Canada, le ministère des Finances, la Banque du Canada et l’Agence de la consommation en matière financière du Canada.
  • Comité consultatif supérieur (CCS) : Ce Comité échange sur les questions stratégiques liées au secteur financier, dont la stabilité financière et les vulnérabilités systémiques. Il est présidé par le sous-ministre des Finances et composé des membres du

Organismes sectoriels

  • Comité canadien du marché des changes (CCMC) : Le CCMC se compose de cadres supérieurs représentant des institutions financières qui participent activement au marché canadien des changes et au marché international du dollar canadien. Il offre un espace destiné à favoriser les échanges de vues périodiques sur l’évolution du marché des changes et sur diverses questions connexes.
  • Forum canadien des titres à revenu fixe (CFIF) : Le Forum est un comité sectoriel de haut niveau que la Banque du Canada a mis sur pied afin de discuter de l’évolution de la structure et du fonctionnement du marché des titres à revenu fixe, des pratiques du marché, et également des enjeux connexes liés aux politiques publiques.
  • Groupe de travail sur le taux de référence complémentaire pour le marché canadien (TARCOM) : a été constitué pour définir et s’attacher à élaborer un taux de référence sans risque à terme pour les opérations en dollars canadiens.

Organisations internationales

La Banque contribue à des discussions à l’échelle internationale portant sur d’importants enjeux relatifs au système financier, mène des recherches sur le système financier international en coopération avec d’autres banques centrales et offre de l’aide technique. La Banque :