Rechercher

Types de contenu

Sujets

Codes JEL

Endroits

Départements

Auteurs

Sources

Publié après

Publié avant

5 résultats

Canada’s Monetary Policy Report: If Text Could Speak, What Would It Say?

Note analytique du personnel 2019-5 André Binette, Dmitri Tchebotarev
Dans cette note, nous analysons comment les explications données dans le Rapport sur la politique monétaire (RPM) de la Banque du Canada ont évolué. Nous présentons des statistiques descriptives sur le texte principal, y compris sa longueur, les mots les plus employés et son niveau de lisibilité. Même si chaque gouverneur se préoccupe avant tout des événements macroéconomiques du jour et du mandat de ciblage de l’inflation, nous constatons que les mots utilisés dans le RPM varient en fonction du gouverneur en poste.

Monetary Policy Uncertainty: A Tale of Two Tails

Document de travail du personnel 2018-50 Tatjana Dahlhaus, Tatevik Sekhposyan
Dans cette étude, nous rendons compte d’une forte asymétrie dans l’évolution des attentes à l’égard du taux des fonds fédéraux, asymétrie que nous faisons correspondre à des mesures de l’incertitude concernant la politique monétaire. Nous montrons que les périodes de resserrement monétaire sont liées à une incertitude « négative » (taux directeur supérieur aux attentes) et celles d’assouplissement monétaire, à une incertitude « positive » (taux directeur inférieur aux attentes).

Noisy Monetary Policy

Document de travail du personnel 2018-23 Tatjana Dahlhaus, Luca Gambetti
Nous introduisons des informations limitées sur la politique monétaire. Les agents reçoivent des signaux de la banque centrale qui révèlent de nouvelles informations (des « nouvelles ») sur l’évolution future du taux directeur avant qu’il ne soit réellement modifié. Cependant, ces signaux sont brouillés par du « bruit ».
17 novembre 2016

Réformes structurelles et croissance économique dans les économies de marché émergentes

La croissance a ralenti dans de nombreuses économies de marché émergentes depuis la crise financière mondiale de 2007–2009, un ralentissement qui s’explique par des facteurs aussi bien cycliques que structurels. Dans ce contexte, il sera de plus en plus important pour les économies émergentes de rehausser leur croissance potentielle en veillant à faire avancer les réformes structurelles. De quelle manière les réformes structurelles contribuent-elles de façon générale à la croissance? Quels sont les objectifs prioritaires des réformes dans les économies émergentes, que ce soit aujourd’hui ou dans un passé récent? Enfin, quel sera l’effet des réformes structurelles qui ont été planifiées sur la croissance de la production potentielle des principales économies émergentes? Voici quelques-unes des questions auxquelles s’attaquent les auteurs.

Credit Conditions and Consumption, House Prices and Debt: What Makes Canada Different?

Document de travail du personnel 2015-40 John Muellbauer, Pierre St-Amant, David Williams
Il est communément admis qu’aux États-Unis, une hausse des prix des logements induit un accroissement de la consommation par le biais d’effets de garantie, et peut-être de richesse. Or, l’existence de tels canaux au Canada aurait des conséquences considérables pour la transmission de la politique monétaire.