Brigitte Desroches

Directrice principale, Politiques

Brigitte Desroches est directrice principale, Politiques, au département des Analyses de l’économie canadienne. À ce titre, elle fait partie de l’équipe de direction qui supervise les analyses de l’économie canadienne et les recherches sur la politique monétaire effectuées à la Banque. En outre, elle mène des travaux d’analyse et de recherche sur des enjeux économiques actuels et, de façon plus générale, sur la politique monétaire. Elle s’intéresse principalement aux prévisions économiques et à l’analyse des politiques.

Mme Desroches est arrivée à la Banque en 2003 en tant qu’économiste au département des Analyses de l’économie internationale. Au fil des ans, elle a occupé des postes aux responsabilités croissantes au sein des départements des Analyses de l’économie internationale et des Analyses de l’économie canadienne. Elle a acquis une expertise particulière en matière de prévisions et de modélisation macroéconomique, et a participé à des travaux de recherche et d’analyse utiles du point de vue de la formulation des politiques.

Plus récemment, Mme Desroches a été directrice de la Section des analyses des prévisions et des politiques canadiennes. À ce poste, elle a supervisé les travaux d’analyse de la conjoncture économique au Canada, évalué son incidence sur les perspectives et fait des recommandations au Conseil de direction quant à la formulation de la politique monétaire. Elle a ensuite été nommée conseillère principale en politiques au département des Analyses de l’économie canadienne, où elle a supervisé la contribution du département au Rapport sur la politique monétaire de la Banque du Canada.

Communiquer avec

Directrice principale, Politiques
Analyses de l'économie canadienne

Banque du Canada
234, rue Wellington
Ottawa, ON, K1A 0G9

Dernières parutions

Financial Spillovers Across Countries: The Case of Canada and the United States

Document d’analyse du personnel 2011-1 Kimberly Beaton, Brigitte Desroches
Les auteures étudient la propagation des chocs financiers entre pays, et plus particulièrement l'incidence des chocs qui se produisent aux États-Unis sur les conditions financières et l'activité économique au Canada. Leur cadre d'analyse est un modèle vectoriel autorégressif mondial.
10 mars 2010

Anticipations d’inflation et conduite de la politique monétaire : tour d’horizon des données et de l’expérience récentes

Les auteurs se penchent sur le rôle que les anticipations d'inflation jouent dans la conduite de la politique monétaire. Ils passent en revue les diverses mesures de l'inflation attendue tirées d'enquêtes ou fondées sur les marchés dont se servent les banques centrales, et évaluent leurs atouts et inconvénients respectifs. Ils étudient ensuite la fonction capitale des anticipations d'inflation dans le cadre qu'utilisent les autorités monétaires pour comprendre, prévoir et maîtriser l'évolution de l'inflation. Ils s'intéressent aussi au rôle de ces attentes comme indicateur de la crédibilité de la banque centrale, analysent le comportement des anticipations d'inflation au cours des deux dernières années, puis présentent leurs conclusions.

World Real Interest Rates: A Global Savings and Investment Perspective

Document de travail du personnel 2007-16 Brigitte Desroches, Michael Francis
Au cours des quinze dernières années, les taux d'intérêt à long terme ont diminué, et ils touchent aujourd'hui des creux qu'on n'avait plus vus depuis les années 1970. Les auteurs examinent les variations du niveau de l'épargne et de l'investissement à l'échelle du globe afin de déterminer si elles ont pu mener au recul du taux d'intérêt réel mondial.
23 décembre 2006

Épargne, investissement et taux d'intérêt réels mondiaux

Au cours des 25 dernières années, les taux d'intérêt à long terme ont diminué à l'échelle mondiale, et ils touchent aujourd'hui des creux qu'on n'avait plus vus depuis les années 1960. Leur baisse a coïncidé avec un recul des taux d'épargne et d'investissement de par le monde. Les auteurs analysent le comportement de l'épargne et de l'investissement à l'échelle du globe afin de cerner les causes du repli du taux d'intérêt réel mondial. Ils constatent que les principaux facteurs à l'origine des mouvements de l'épargne et de l'investissement sont des variables qui évoluent assez lentement, telles la croissance de la population active et la structure par âge de la population mondiale. Les auteurs concluent que, comme ces variables se modifient plutôt lentement, il est peu probable qu'elles entraînent des variations sensibles des taux d'intérêt réels mondiaux dans les années à venir.

Institutional Quality, Trade, and the Changing Distribution of World Income

Document de travail du personnel 2006-19 Brigitte Desroches, Michael Francis
Les changements institutionnels et la libéralisation des échanges sont généralement considérés comme deux grandes sources de la croissance du revenu par habitant dans le monde.

Plus

Autre

Revues par un comité de lecture

  • « World Real Interest Rates: A Global Savings and Investment Perspective »
    (avec la collaboration de Michael Francis), Applied Economics, à paraître au second semestre de 2008.
  • « Evaluating Threshold Effects in Consumer Sentiment »
    (avec la collaboration de Marc-André Gosselin), Southern Economic Journal, vol. 70, avril 2004.

Autres publications

  • « The Transmission of World Shocks to Emerging-Market Countries: An Empirical Analysis »
    Money Affairs, vol. XVIII, no 2, juillet-décembre 2005.
  • « Explicación de cómo se transmiten los choques mundiales a los países de mercados emergentes: un análisis empírico »
    Monetaria, , vol. XXVIII, no 3, juillet-septembre 2005.
  • « Institutional Reform, Trade and Growth: The Experiences of India and China in a Global Economy »
    (avec la collaboration de Michael Francis et de Francois Painchaud), actes du colloque international sur les réformes économiques en Inde et en Chine, Institut Indira Gandhi, février 2005.

Formation

  • Maîtrise en économie, Université Carleton (2003)
  • Baccalauréat spécialisé en économie, Université McGill (2001)

Intérêts de recherche

  • Macroéconomie internationale
  • Prévision