Tatjana Dahlhaus

Chercheure principale

Tatjana Dahlhaus est chercheure principale au département des Analyses de l’économie internationale, à la Banque du Canada. Elle s’intéresse principalement à la macroéconomie et à l’économétrie. Elle se concentre actuellement sur l’étude de la transmission de la politique monétaire dans des environnements linéaires et non linéaires. Tatjana est titulaire d’un doctorat en économie de l’Université autonome de Barcelone, en Espagne.

Communiquer avec

Chercheure principale
Analyses de l'économie internationale
Section des marchés émergents

Banque du Canada
234, rue Wellington
Ottawa, ON, K1A 0G9

Curriculum vitae

Dernières parutions

Assessing Vulnerabilities in Emerging-Market Economies

Document d’analyse du personnel 2018-13 Tatjana Dahlhaus, Alexander Lam
Dans cet article, nous exposons un nouvel outil visant à surveiller les vulnérabilités économiques et financières dans les pays émergents. Nous obtenons, pour la période allant de 1990 à 2017, des indices de vulnérabilité pour plusieurs indicateurs avancés couvrant 26 marchés émergents. Nous utilisons ces indices pour suivre l’évolution des vulnérabilités avant, pendant et après une crise économique ou financière.

Monetary Policy Uncertainty: A Tale of Two Tails

Document de travail du personnel 2018-50 Tatjana Dahlhaus, Tatevik Sekhposyan
Dans cette étude, nous rendons compte d’une forte asymétrie dans l’évolution des attentes à l’égard du taux des fonds fédéraux, asymétrie que nous faisons correspondre à des mesures de l’incertitude concernant la politique monétaire. Nous montrons que les périodes de resserrement monétaire sont liées à une incertitude « négative » (taux directeur supérieur aux attentes) et celles d’assouplissement monétaire, à une incertitude « positive » (taux directeur inférieur aux attentes).

Noisy Monetary Policy

Document de travail du personnel 2018-23 Tatjana Dahlhaus, Luca Gambetti
Nous introduisons des informations limitées sur la politique monétaire. Les agents reçoivent des signaux de la banque centrale qui révèlent de nouvelles informations (des « nouvelles ») sur l’évolution future du taux directeur avant qu’il ne soit réellement modifié. Cependant, ces signaux sont brouillés par du « bruit ».

Nowcasting BRIC+M in Real Time

Document de travail du personnel 2015-38 Tatjana Dahlhaus, Justin-Damien Guénette, Garima Vasishtha
Au cours des dix à quinze dernières années, les économies de marché émergentes ont pris une place grandissante dans la croissance du PIB mondial. C’est pourquoi il est important que les responsables des politiques publiques de ces pays, mais également ceux des économies avancées, disposent de prévisions rapides et exactes de l’activité économique actuelle et future dans les marchés émergents.

The Impact of U.S. Monetary Policy Normalization on Capital Flows to Emerging-Market Economies

Document de travail du personnel 2014-53 Tatjana Dahlhaus, Garima Vasishtha
La voie suivie par la Réserve fédérale pour procéder à la réduction de la détente monétaire et, par la suite, à la hausse des taux d’intérêt pourrait avoir des retombées considérables sur les flux de capitaux à destination des économies émergentes.

Plus

Autre

Revues avec comité de lecture

  • « Nowcasting the BRIC+M in Real Time »
    (avec la collaboration de Justin-Damien Guenette et Garima Vasishtha), International Journal of Forecasting, à paraître.
  • « International Transmission Channels of U.S. Quantitative Easing: Evidence from Canada »
    (avec la collaboration de Kristina Hess et Abeer Reza), Journal of Money, Credit and Banking, à paraître.
  • « Conventional Monetary Policy Transmission during Financial Crises: An Empirical Analysis »
    Journal of Applied Econometrics, vol. 32, no 2, p. 401-421, mars 2017.
  • « Key Features and Determinants of Credit-less Recoveries »
    (avec la collaboration de M. Bijsterbosch), Empirical Economics, vol. 49, no 4, p. 1245-1269, 2015.

Autres publications

  • « Determinants of Credit-Less Recoveries »
    (avec la collaboration de Martin Bijsterbosch), Banque centrale européenne, document de travail no 1358, juin 2011.

Formation

  • Doctorat en économie, Université autonome de Barcelone, Espagne (2013)
  • Maîtrise ès sciences, économétrie, Université de Maastricht, Pays-Bas (2007)
  • Baccalauréat ès sciences, économétrie et recherche opérationnelle, Université de Maastricht, Pays-Bas (2006)

Intérêts de recherche

  • Macroéconomie quantitative et appliquée
  • Analyse de séries chronologiques et analyse de données longitudinales
  • Économétrie bayésienne

Suivez la Banque