Kristina Hess

Économiste principale

Kristina Hess est économiste principale à la Section des économies avancées du département des Analyses de l’économie internationale. Elle est entrée au service de la Banque en septembre 2012 après avoir terminé sa maîtrise en économie à l’Université Queen’s.

Communiquer avec

Kristina Hess

Économiste principale
Analyses de l'économie internationale
Section des économies avancées

Banque du Canada
234, rue Wellington
Ottawa, ON, K1A 0G9

Dernières parutions

Évaluation de la croissance de la production potentielle mondiale : avril 2018

La présente note fait état de nos estimations de la croissance de la production potentielle dans l’économie mondiale jusqu’à l’horizon 2020. Dans l’ensemble, bien que nos estimations soient empreintes d’une incertitude considérable, nous nous attendons à un taux de croissance globalement stable de la production potentielle sur la période de projection, de l’ordre de 3,3 % en moyenne.

Understanding the Time Variation in Exchange Rate Pass-Through to Import Prices

Document d’analyse du personnel 2017-12 Rose Cunningham, Christian Friedrich, Kristina Hess, Min Jae Kim
Dans cette étude, nous analysons la présence de variations temporelles dans la transmission des variations du taux de change effectif nominal aux prix des importations pour 24 économies avancées, au cours de la période 1995-2015. À l’instar des études de la littérature publiées précédemment, nous constatons une importante hétérogénéité dans le degré de transmission des variations du taux de change au sein de divers pays.

Low Inflation in Advanced Economies: Facts and Drivers

Depuis la crise financière mondiale, l’inflation fondamentale s’est maintenue en deçà de la cible dans la plupart des économies avancées. Dernièrement, elle s’est inscrite en baisse dans plusieurs de ces économies, malgré la diminution graduelle de la marge de capacités excédentaires qui s’y opère. Dans cette note, nous examinons les évolutions récentes de l’inflation fondamentale dans les économies avancées et distinguons des dynamiques particulières selon les régions.

Assessing Global Potential Output Growth

Dans la présente note, nous présentons nos estimations de la croissance de la production potentielle pour l’économie mondiale jusqu’en 2019. Bien que ces estimations soient entourées d’une incertitude considérable, globalement, nous prévoyons une légère augmentation du taux de croissance de la production potentielle à l’échelle mondiale, qui passerait de 3,1 % en 2016 à 3,4 % en 2019.

16 mai 2016 Évolution récente des cadres de conduite de la politique monétaire dans le monde

Les régimes de ciblage de l’inflation ont relativement peu évolué ces dernières années malgré un contexte difficile, notamment la faiblesse prolongée de l’inflation, le choc de grande ampleur des prix des produits de base et les préoccupations grandissantes au sujet de la stabilité du système financier dans certaines économies. En revanche, les outils dont se servent les banques centrales ont, eux, nettement changé. Cet article fait le point sur l’évolution des régimes de ciblage de l’inflation de dix banques centrales d’économies avancées en ce qui a trait aux trois domaines dans lesquels la Banque du Canada mène des recherches en vue du renouvellement de l’entente sur la cible d’inflation, en 2016, à savoir : le niveau de la cible d’inflation, la mesure de l’inflation fondamentale et les considérations de stabilité financière dans la formulation de la politique monétaire.

Plus

Formation

  • Maîtrise en économie, Université Queen’s (2012)
  • baccalauréat en économie, Université de la Colombie-Britannique (2010)