La présente note fait état de nos estimations de la croissance de la production potentielle dans l’économie mondiale jusqu’à l’horizon 2020. Dans l’ensemble, bien que nos estimations soient empreintes d’une incertitude considérable, nous nous attendons à un taux de croissance globalement stable de la production potentielle sur la période de projection, de l’ordre de 3,3 % en moyenne. On observe des dynamiques qui se contrebalancent dans les différentes régions. Concrètement, la croissance de la production potentielle devrait s’accélérer aux États-Unis, sous l’effet d’une légère hausse de l’intensification du capital. Elle devrait aussi s’amplifier dans les économies émergentes, principalement en raison d’une reprise de l’investissement et de réformes structurelles contribuant à un accroissement de la productivité totale des facteurs. Enfin, au Japon, en Chine et dans la zone euro, nous prévoyons qu’elle ralentira, compte tenu du vieillissement de la population et de la diminution du facteur travail – freins auxquels s’ajoutera, dans le cas de la Chine, la modération de la croissance des investissements.