Découvrez les représentations de la reine Elizabeth II depuis 80 ans sur les billets de banque canadiens. Renseignez-vous aussi sur le graphisme et les éléments de sécurité de la série en polymère, ainsi que sur les anciennes séries.

Le règne historique de la reine Elizabeth II à l’honneur

Le 9 septembre 2015, la reine Elizabeth II est devenue le monarque au plus long règne de l’époque moderne au Canada. Pour souligner cet événement historique, la Banque a émis un billet commémoratif qui est une variante de l’actuel billet de 20 $ en polymère.

En tant que chef d’État du Canada, la reine Elizabeth II occupe une place de choix sur les billets de banque de notre pays. Depuis que la Banque du Canada a émis sa première série de billets en 1935, plusieurs portraits de Sa Majesté, tout au long de sa vie et de son règne, ont orné notre monnaie. Cette rétrospective se veut une célébration de sa relation de longue date avec la Banque, et des liens profonds qui l’unissent à notre pays.


Front of $20 Commemorative Note (2015) Back of $20 Commemorative Note (2015)

Billet commémoratif de 2015

Le billet commémoratif comporte, dans la bande transparente, un portrait à reflets métalliques en couleurs de la Reine. C’est la seule et unique fois où la souveraine est représentée sur un billet de banque canadien coiffée d’une couronne de quelque type que ce soit. Le portrait est accompagné du chiffre royal de Sa Majesté, d’une guirlande de feuilles d’érable et de la mention « A Historic Reign • Un règne historique ».

Ce portrait est basé sur une œuvre de l’illustre photographe canadien Yousuf Karsh. La photographie a été prise en 1951, environ six mois avant l’accession de la Reine au trône, ce qui en fait un choix idéal pour la commémoration de son règne historique. Cette même photographie, sans le diadème, figure dans la série Paysages canadiens émise en 1954 et sur le billet commémoratif de 1967 soulignant le centenaire du Canada.

Commandée initialement en vue d’orner un timbre canadien, la photographie de Yousuf Karsh a par la suite été modifiée pour les besoins de la Banque du Canada.



La reine Elizabeth II, photographie : Yousuf Karsh (1908-2002), 1951, © Succession de Yousuf Karsh

La reine Elizabeth II, photographie : Yousuf Karsh (1908-2002), 1951, © Succession de Yousuf Karsh

Série en polymère (2011-2013)

Le portrait de la Reine qui orne la coupure de 20 $ en polymère mise en circulation en 2012 a été gravé par M. Jorge Peral, vice-président de la conception et maître graveur à la Compagnie canadienne des billets de banque limitée. La gravure est inspirée d’une photographie prise par Ian Jones, commandée par la Banque et reproduite sous forme d’image holographique sur le billet.

La reine Elizabeth II, photographie : Ian Jones, novembre 2009

La reine Elizabeth II, photographie : Ian Jones, novembre 2009

La reine Elizabeth II, gravure en taille-douce : Jorge Peral, vers 2009

La reine Elizabeth II, gravure en taille-douce : Jorge Peral, vers 2009

Détail de la coupure de 20 $, série en polymère, Banque du Canada, émission du 7 novembre 2012

Détail de la coupure de 20 $, série en polymère, Banque du Canada, émission du 7 novembre 2012

Coupure de 20 $, série en polymère de 2012, portrait : Sa Majesté la reine Elizabeth II, émission du 7 novembre 2012

Coupure de 20 $, série en polymère de 2012, portrait : Sa Majesté la reine Elizabeth II, émission du 7 novembre 2012


Tout comme dans le billet commémoratif de 2015, un portrait à reflets métalliques de la Reine figure dans la bande transparente de la coupure originale de 20 $ en polymère. Cette image holographique constitue l’un des éléments de sécurité à la fine pointe de la technologie qui rendent les billets de cette série difficiles à contrefaire.

Pour en savoir plus sur les éléments graphiques et les éléments de sécurité des billets de banque canadiens en polymère.



Série L’épopée canadienne (2001-2006)

Le portrait représentant la Reine sur la coupure de 20 $ de la série L’épopée canadienne a été gravé par Jorge Peral à partir d’une photographie prise par Charles Green et commandée spécialement pour cette coupure. M. Peral a également élaboré les concepts graphiques des différentes coupures de la série, en collaboration avec BA International.

La reine Elizabeth II, photographie : Charles Green, tirage, vers 2000, acquisition en 2012 auprès du département de la Monnaie de la Banque du Canada, Collection nationale de monnaies, code : 2012.0063.00347

La reine Elizabeth II, photographie : Charles Green, tirage, vers 2000, acquisition en 2012 auprès du département de la Monnaie de la Banque du Canada, Collection nationale de monnaies, code : 2012.0063.00347

La reine Elizabeth II, gravure : Jorge Peral, épreuve, 2002, Compagnie canadienne des billets de banque limitée (imprimeur), acquisition en 2012 auprès du département de la Monnaie de la Banque du Canada, Collection nationale de monnaies, code : 2012.0063.00350

La reine Elizabeth II, gravure : Jorge Peral, épreuve, 2002, Compagnie canadienne des billets de banque limitée (imprimeur), acquisition en 2012 auprès du département de la Monnaie de la Banque du Canada, Collection nationale de monnaies, code : 2012.0063.00350

Détail de la coupure de 20 $, série L’épopée canadienne, Banque du Canada, émission du 29 septembre 2004

Détail de la coupure de 20 $, série L’épopée canadienne, Banque du Canada, émission du 29 septembre 2004

Coupure de 20 $, série L’épopée canadienne de 2004, portrait : Sa Majesté la reine Elizabeth II, émission du 29 septembre 2004

Coupure de 20 $, série L’épopée canadienne de 2004, portrait : Sa Majesté la reine Elizabeth II, émission du 29 septembre 2004


La coupure de 20 $ de la série L’épopée canadienne à l’effigie de la Reine a été proclamée « billet de banque de l’année » par l’International Bank Note Society (IBNS) en 2005. Selon l’IBNS, l’image de la Reine utilisée pour la coupure était sans doute le meilleur portrait de la souveraine d’âge mûr à jamais figurer sur un billet de banque.



Série Les oiseaux du Canada (1986)

Le portrait de la Reine dans la série Les oiseaux du Canada a été gravé par Henry S. Doubtfire, de la société De La Rue, d’après une photographie prise par Anthony Buckley. En plus de figurer sur le billet de 20 $, la gravure se trouve également sur deux autres coupures de la série (celles de 2 $ et de 1 000 $) qui ont cessé d’être émises par la suite. Dans le portrait de plus grande taille, les lignes complexes permettent de faire ressortir l’importance de l’impression en taille-douce comme élément de sécurité.

Sur le portrait, la Reine porte des bijoux en perles que lui avait offerts George V, son grand-père. Ce sont les mêmes bijoux qu’elle arbore sur les portraits de la série L’Épopée canadienne et de la série en polymère. Parmi les dizaines de gravures de la Reine, celle-ci est exclusive à la série Les oiseaux du Canada.

La reine Elizabeth II, photographie : Anthony Buckley (1912-1993), tirage, vers 1983, Collection nationale de monnaies, code : 2222.2010.00007

La reine Elizabeth II, photographie : Anthony Buckley (1912-1993), tirage, vers 1983, Collection nationale de monnaies, code : 2222.2010.00007

La reine Elizabeth II, gravure : Henry S. Doubtfire, de la société De La Rue, épreuve, 1987, Compagnie canadienne des billets de banque limitée (imprimeur), acquisition en 2011 auprès des archives de la Compagnie canadienne des billets de banque limitée, Collection nationale de monnaies, code : 2011.0067.01479

La reine Elizabeth II, gravure : Henry S. Doubtfire, de la société De La Rue, épreuve, 1987, Compagnie canadienne des billets de banque limitée (imprimeur), acquisition en 2011 auprès des archives de la Compagnie canadienne des billets de banque limitée, Collection nationale de monnaies, code : 2011.0067.01479

Détail de la coupure de 20 $, série Les oiseaux du Canada, Banque du Canada, émission du 29 juin 1993

Détail de la coupure de 20 $, série Les oiseaux du Canada, Banque du Canada, émission du 29 juin 1993

Coupure de 20 $, série Les oiseaux du Canada, portrait : Sa Majesté la reine Elizabeth II, émission du 29 juin 1993

Coupure de 20 $, série Les oiseaux du Canada, portrait : Sa Majesté la reine Elizabeth II, émission du 29 juin 1993


Avec la série Les oiseaux du Canada, on a rompu avec la tradition canadienne en matière de graphisme des billets de banque en agrandissant les portraits au recto des coupures. Outre l’emploi de couleurs distinctes et de gros chiffres, l’agrandissement des portraits a facilité l’identification des coupures pour les personnes ayant une vision partielle.



Série Scènes du Canada (1969-1979)

Le portrait de la Reine dans la série Scènes du Canada a été gravé par George Gundersen, de la British American Bank Note Company, à partir d’une photographie prise par Anthony Buckley. Cette image de la souveraine figure également à l’époque sur les billets de 20 $ et de 2 $, sur la dernière coupure de 1 $ émise avant le lancement du « huard » en 1987, ainsi que sur les billets des Îles Salomon.

Sur la photographie d’origine, la Reine revêt une tenue moins protocolaire, mais porte les diamants offerts en 1947 par le peuple d’Afrique du Sud. Le graveur a conservé les diamants, mais a redessiné la robe pour l’adapter au portrait ornant un billet de banque.

La reine Elizabeth II, photographie : Anthony Buckley (1912-1993), impression à partir du négatif numéro 4698-18, vers 1963, acquisition en 1993 auprès de la British American Bank Note Company, Collection nationale de monnaies, code : 1993.0056.00238

La reine Elizabeth II, photographie : Anthony Buckley (1912-1993), impression à partir du négatif numéro 4698-18, vers 1963, acquisition en 1993 auprès de la British American Bank Note Company, Collection nationale de monnaies, code : 1993.0056.00238

La reine Elizabeth II, gravure de George Gundersen (1910-1975), épreuve BC-205, 1967, British American Bank Note Company (imprimeur), acquisition en 1993 auprès de la British American Bank Note Company, Collection nationale de monnaies, code : 1993.0056.00323

La reine Elizabeth II, gravure de George Gundersen (1910-1975), épreuve BC-205, 1967, British American Bank Note Company (imprimeur), acquisition en 1993 auprès de la British American Bank Note Company, Collection nationale de monnaies, code : 1993.0056.00323

Détail de la coupure de 20 $, série Scènes du Canada, Banque du Canada, émission du 22 juin 1970

Détail de la coupure de 20 $, série Scènes du Canada, Banque du Canada, émission du 22 juin 1970

Coupure de 20 $, série Scènes du Canada (1979, seconde émission), portrait : Sa Majesté la reine Elizabeth II, émission du 22 juin 1970, émission suivante le 18 décembre 1979

Coupure de 20 $, série Scènes du Canada (1979, seconde émission), portrait : Sa Majesté la reine Elizabeth II, émission du 22 juin 1970, émission suivante le 18 décembre 1978


La série Scènes du Canada demeure la plus colorée de toutes les séries de billets de banque canadiens. La coupure de 20 $, sur laquelle figure un portrait de la Reine, a été émise pour la première fois en 1970. En 1979, une nouvelle version de la coupure a été produite; les numéros de série y étaient désormais imprimés au verso, et de légères modifications avaient été apportées aux couleurs et au motif central de la partie supérieure du recto afin de la distinguer davantage du billet de 1 $.



Billet commémoratif de 1967

Série de 1967, centenaire de la Confédération du Canada

Série de 1967, centenaire de la Confédération du Canada


Le billet de 2015 est en fait le deuxième billet commémoratif à l’effigie de la reine Elizabeth II. En 1967, à l’occasion du centenaire de la Confédération, la Banque a émis une version modifiée du billet de 1 $ de 1954 tiré de la série Paysages canadiens. La coupure de 1967 était ornée du symbole du centenaire et sa bordure portait l’inscription « Le centenaire de la Confédération canadienne » en français et en anglais. Histoire de susciter l’intérêt des collectionneurs, le numéro de série avait été remplacé par les dates 1867-1967 sur certains de ces billets commémoratifs.


Série Paysages canadiens (1954)

Le portrait de la Reine ornant le billet de 20 $ de la série Paysages canadiens provient de la même photographie – prise par Yousuf Karsh en 1951 – qui a servi à la conception du portrait se trouvant dans la bande transparente du billet commémoratif de 2015.

Si Sa Majesté n’est pas coiffée du diadème « Girls of Great Britain and Ireland » dans le portrait de la série de 1954, c’est pour différencier ce dernier d’un autre portrait inspiré de la même photographie, mais utilisé pour l’illustration d’un timbre canadien à la même époque. Le montage a été effectué par Brigdens, une entreprise torontoise spécialisée en graphisme. La gravure a été réalisée par George Gundersen à partir de l’image retouchée.

La reine Elizabeth II, photographie : Yousuf Karsh (1908-2002), montage (retrait du diadème) : Brigdens (Toronto), impression à partir du négatif numéro 521976, vers 1953, acquisition en 1990 auprès du département des Opérations bancaires de la Banque du Canada, Collection nationale de monnaies, code : 1990.0057.00032

La reine Elizabeth II, photographie : Yousuf Karsh (1908-2002), montage (retrait du diadème) : Brigdens (Toronto), impression à partir du négatif numéro 521976, vers 1953, acquisition en 1990 auprès du département des Opérations bancaires de la Banque du Canada, Collection nationale de monnaies, code : 1990.0057.00032

La reine Elizabeth II, gravure d’origine : George Gundersen (1910-1975), ajout du timbre au montage (© Postes Canada, 1953), épreuve (après retouches), 1956, British American Bank Note Company (imprimeur), acquisition en 2009 auprès du département des Opérations bancaires de la Banque du Canada, Collection nationale de monnaies, code : 2009.0014.00039

La reine Elizabeth II, gravure d’origine : George Gundersen (1910-1975), ajout du timbre au montage (© Postes Canada, 1953), épreuve (après retouches), 1956, British American Bank Note Company (imprimeur), acquisition en 2009 auprès du département des Opérations bancaires de la Banque du Canada, Collection nationale de monnaies, code : 2009.0014.00039

Détail de la coupure de 20 $, série Paysages canadiens, Banque du Canada, émission du 9 septembre 1954

Détail de la coupure de 20 $, série Paysages canadiens, Banque du Canada, émission du 9 septembre 1954

Coupure de 20 $, série Paysages canadiens de 1954, portrait : Sa Majesté la reine Elizabeth II, émission du 9 septembre 1954

Coupure de 20 $, série Paysages canadiens de 1954, portrait : Sa Majesté la reine Elizabeth II, émission du 9 septembre 1954


Le portrait de Sa Majesté se trouve sur chaque coupure de la série Paysages canadiens de 1954. Lors de la conception de cette série, la Banque a modifié le graphisme des billets par rapport à ceux de 1937 : le portrait a été déplacé vers le côté droit et les fioritures décoratives de style victorien ont été remplacées par des lignes plus contemporaines. C’est également sur les coupures de cette série qu’ont figuré pour la première fois les armoiries du Canada, témoignage de l’affirmation croissante du nationalisme canadien.



Série de 1935

Le premier billet canadien à l’effigie de Sa Majesté a été émis bien avant qu’elle n’accède au trône. Ainsi, le portrait de la princesse Elizabeth, petite-fille du roi George V, alors âgée de huit ans, ornait la toute première coupure de 20 $ de la Banque, créée dans le cadre de la série inaugurale de 1935. Il s’agit du seul portrait de la jeune princesse Elizabeth, future reine d’Angleterre, figurant sur un billet de banque.

Edwin Gunn, de l’American Bank Note Company, a gravé le portrait de la princesse à partir d’une œuvre du photographe royal Marcus Adams, qui a immortalisé la future reine à de nombreuses reprises lorsqu’elle était enfant. Dans son studio de Londres, il utilisait un appareil en forme de casier à jouets pour pouvoir prendre les enfants sur le vif.

La princesse Elizabeth, photographie : Marcus Adams (1875-1959), tirage, 1932, acquisition en 1990 auprès de Christie’s, Collection nationale de monnaies, code : 1990.0043.00130

La princesse Elizabeth, photographie : Marcus Adams (1875-1959), tirage, 1932, acquisition en 1990 auprès de Christie’s, Collection nationale de monnaies, code : 1990.0043.00130

La princesse Elizabeth, gravure : Edwin Gunn (American Bank Note Company), épreuve X-V-125, 1934, Compagnie canadienne des billets de banque limitée (imprimeur), acquisition en 1975 auprès de l’American Bank Note Company, Collection nationale de monnaies, code : 1975.0176.00018

La princesse Elizabeth, gravure : Edwin Gunn (American Bank Note Company), épreuve X-V-125, 1934, Compagnie canadienne des billets de banque limitée (imprimeur), acquisition en 1975 auprès de l’American Bank Note Company, Collection nationale de monnaies, code : 1975.0176.00018

Détail de la coupure de 20 $, série de 1935, Banque du Canada, émission du 11 mars 1935

Détail de la coupure de 20 $, série de 1935, Banque du Canada, émission du 11 mars 1935

Coupure de 20 $, série de 1935, portrait : la princesse Elizabeth (monarque régnant aujourd’hui sous le titre de reine Elizabeth II, petite-fille du roi George V et de la reine Marie), émission du 11 mars 1935

Coupure de 20 $, série de 1935, portrait : la princesse Elizabeth (monarque régnant aujourd’hui sous le titre de reine Elizabeth II, petite-fille du roi George V et de la reine Marie), émission du 11 mars 1935


La série de 1935 est la seule série où figurent, outre le monarque, des membres de la famille royale et pour laquelle des billets unilingues français et anglais ont été conçus.



Chef d’État du Canada depuis maintenant plus de 63 ans, la reine Elizabeth II a joué un rôle déterminant dans l’histoire de notre pays. Se sont succédé durant son règne onze premiers ministres et tous les gouverneurs de la Banque du Canada. Figure de grande distinction, Sa Majesté est présente sur chacune de nos séries de billets, à l’exception de la série bilingue de 1937, et, comme on le voit dans cette rétrospective en images, sur toutes les coupures de 20 $ de ces séries.

La monarchie britannique

La monarchie britannique

À propos

Suivez la Banque