The Impact of Common Currencies on Financial Markets: A Literature Review and Evidence from the Euro Area

Disponible en format(s) : PDF

L'auteure examine la littérature théorique et empirique consacrée à l'incidence des monnaies communes sur les marchés financiers et dresse le bilan des trois premières années de l'Union économique et monétaire (UEM) européenne. Si l'on suppose que l'existence de plusieurs devises fait obstacle à l'intégration des marchés financiers nationaux, alors une union monétaire peut améliorer le bien-être i) en encourageant la dilution du risque international par la diversification des portefeuilles du secteur privé et ii) en permettant des investissements à plus haut risque, de qualité supérieure et à plus long terme qui stimuleront la croissance. L'UEM a favorisé directement et indirectement l'intégration de marchés financiers européens encore passablement fragmentés. Au moment d'appliquer les leçons tirées de l'expérience européenne au contexte nord-américain, on ne doit pas oublier que les marchés financiers américains et canadiens sont déjà plus intégrés que les marchés européens. En conséquence, les gains d'intégration à attendre de l'adoption d'une monnaie commune en Amérique du Nord pourraient être plus modestes qu'en Europe.