Les auteurs utilisent BOC-GEM, le modèle de l'économie mondiale de la Banque du Canada, pour examiner les effets de diverses politiques budgétaires discrétionnaires sur les différentes régions du monde. BOC-GEM est un modèle d'équilibre général dynamique stochastique qui repose sur des fondements microéconomiques; il compte six blocs régionaux et plusieurs secteurs et intègre des liens internationaux. Les auteurs concentrent leur analyse sur quatre aspects. Ils cherchent à établir : 1) en quoi les retombées de mesures de relance budgétaire purement internes diffèrent de celles de mesures concertées dans l'ensemble des régions; 2) quelles régions sont les plus susceptibles de bénéficier de mesures coordonnées et pourquoi; 3) à quel point les effets d'un programme de relance peuvent dépendre du mode et du moment de sa mise en oeuvre, de sa durée et de son importance par rapport à celle des programmes appliqués ailleurs; 4) si l'incapacité des autorités monétaires à abaisser les taux d'intérêt nominaux au-dessous de zéro modifie les effets de la politique budgétaire. Les auteurs se fondent sur leurs résultats pour évaluer l'incidence potentielle des mesures de relance budgétaire adoptées par les pays du G20 en 2009 et 2010.