Nous analysons l’évolution de l’incertitude macroéconomique aux États-Unis, à partir des erreurs de projection de différents indicateurs économiques. Celles-ci donnent des renseignements détaillés qui nous permettent de dégager une mesure subjective en temps réel de l’incertitude dans un cadre de référence simple. Nous avons à la fois modélisé et évalué l’incertitude macroéconomique (commune) et l’incertitude propre à quatre indicateurs, à l’aide d’un modèle factoriel à volatilité stochastique. D’après notre analyse, l’incertitude macroéconomique connaît trois pics principaux, qui coïncident avec les récessions de 1973-1975, de 1980 et de 2007-2009. Les autres récessions se caractérisent par une hausse de l’incertitude inhérente à chacun des indicateurs. Pour la première fois dans la littérature, nous démontrons également que le choix de la cuvée de données influe considérablement sur l’importance relative des sauts dans la série d’incertitudes évaluées. En dernier lieu, loin d’instaurer une dynamique attentiste, l’incertitude macroéconomique observée a une incidence défavorable persistante sur l’activité économique réelle.