Adoption Costs of Financial Innovation: Evidence from Italian ATM Cards

Disponible en format(s) : PDF

Le choix discret d’adopter une innovation financière influe sur l’exposition d’un ménage à l’inflation et aux coûts de transaction. Nous modélisons cette décision d’adoption en considérant un coût non observé. L’estimation du coût nécessite un modèle structurel dynamique, auquel nous appliquons un estimateur de simulation de choix conditionnel. Notre méthode est nouvelle en ce qu’elle permet d’estimer séparément les paramètres de préférences, à partir des équations d’Euler d’un modèle portant sur le temps passé à faire les magasins. Notre démarche vise à améliorer l’efficience statistique. Nous appliquons cette méthode pour étudier l’adoption d’une carte bancaire en nous appuyant sur l’enquête sur le revenu et la richesse des ménages (Survey of Household Income and Wealth) menée par la Banque d’Italie. D’après les données d’enquête, le coût implicite d’adoption est trop élevé pour être compatible avec les résultats des modèles standard de choix rationnel, et ce, même lorsqu’un tri est opéré selon l’âge, la cohorte, le niveau d’instruction ou la région.