L’endettement élevé des ménages et les déséquilibres sur le marché du logement demeurent les principales vulnérabilités mises en évidence par la Banque du Canada dans la livraison de la Revue du système financier (Revue) publiée aujourd’hui. Ces vulnérabilités demeurent certes élevées, mais les mesures prises continuent de rendre le système financier plus résilient.

La vulnérabilité liée au fort endettement des ménages a commencé à s’atténuer. Les revenus continuent d’augmenter, et la croissance du crédit aux ménages s’est modérée du fait de la hausse des taux d’intérêt, des nouvelles règles de financement hypothécaire et des mesures relatives au marché du logement. Toutefois, sous l’effet de l’ampleur de l’encours de la dette, cette vulnérabilité persistera quelque temps.

La croissance des prix des logements a aussi ralenti en raison d’un recul dans la région du Grand Toronto. L’activité – dont une partie semble spéculative – demeure soutenue sur les marchés des appartements en copropriété dans les régions de Toronto et de Vancouver. Dans l’ensemble, des signes montrent que la vulnérabilité liée aux déséquilibres sur le marché du logement s’atténue même si elle demeure élevée.

« Dans le cas des deux principales vulnérabilités que nous surveillons de près, nous percevons des signes d’atténuation encourageants, a déclaré le gouverneur de la Banque du Canada, M. Stephen S. Poloz. L’effet conjugué de la hausse des taux d’intérêt et des changements apportés aux lignes directrices relatives aux prêts hypothécaires a modéré la croissance du crédit et entraîné une amélioration de la qualité des nouveaux prêts. »

La troisième vulnérabilité mentionnée dans la Revue concerne l’incidence des cyberattaques sur un système financier interconnecté. La Banque collabore avec les grandes banques et Paiements Canada pour veiller à ce que les principaux systèmes de paiement au pays puissent reprendre rapidement leurs activités dans l’éventualité d’une cyberattaque. « Il faut poursuivre la collaboration et mieux regrouper les ressources pour renforcer la résilience globale du système financier », a souligné le gouverneur.

En ce qui concerne les principaux risques, les scénarios qui se rapportent à ces vulnérabilités sont similaires à ceux exposés dans la dernière livraison de la Revue, tout comme le niveau de risque associé à la probabilité de matérialisation de l’un ou l’autre de ces scénarios. Le risque le plus important est celui d’une profonde récession à l’échelle du pays, laquelle entraînerait une intensification des tensions financières. Une correction des prix des logements sur les marchés où il y a surchauffe et une brusque hausse des taux d’intérêt à long terme causée par une augmentation des primes de risque à l’échelle mondiale sont les deux autres principaux risques.

La Banque modernise par ailleurs sa façon de communiquer avec les Canadiens au sujet des enjeux de la stabilité financière et de susciter leur intérêt pour ces questions. « Cet automne, nous lancerons dans notre site Web un nouveau portail sur le système financier où seront publiées en temps opportun, tout au long de l’année, des recherches et des analyses accessibles au public », a annoncé la première sous-gouverneure, Carolyn A. Wilkins. De plus, chaque automne, un membre du Conseil de direction prononcera un discours qui présentera l’évaluation que fait la Banque des principales vulnérabilités du système financier et des principaux risques qui pèsent sur ce dernier. Enfin, la Revue paraîtra dorénavant une fois l’an, en juin, et les livraisons trimestrielles du Rapport sur la politique monétaire analyseront plus en détail les enjeux pertinents liés au système financier, au besoin.

La présente livraison de la Revue du système financier renferme également trois rapports rédigés par les spécialistes de la Banque du Canada :

  • Établissement d’un régime de résolution pour les infrastructures de marchés financiers au Canada
  • Les obligations sécurisées comme source de financement des portefeuilles de prêts hypothécaires des banques
  • Enquête de la Banque du Canada sur le système financier