Ce rapport donne une description technique détaillée du modèle Ceto, utilisé pour soumettre les fonds de placement à des tests de résistance. À l’aide de la prime de risque de liquidité sur le marché des obligations de sociétés, le modèle permet de quantifier l’effet amplificateur possible de la vente d’actifs par les fonds de placement sur les prix d’actifs. Le modèle s’appuie sur les travaux traitant des motivations et du comportement des agents : il tient compte de la réaction des investisseurs au rendement des fonds ainsi que des décisions de gestion de la liquidité prises par les gestionnaires de portefeuille pour répondre aux demandes de rachat. Le modèle prend aussi explicitement en compte le rôle de fournisseurs de liquidité que jouent les courtiers en valeurs mobilières ou que pourraient jouer d’autres investisseurs. En intégrant le comportement de différents acteurs du marché, le modèle nous permet de tenir compte des spécificités et de l’hétérogénéité du marché des obligations de sociétés canadiennes. Le modèle peut se prêter à plusieurs scénarios de risques.