Guillaume Ouellet Leblanc

Directeur

Biographie

Guillaume Ouellet Leblanc est directeur, Section des institutions financières, au département de la Stabilité financière. À ce titre, il dirige une équipe chargée d’évaluer les vulnérabilités et les risques auxquels est exposé le système financier canadien, en portant une attention particulière aux banques, aux coopératives d’épargne et de crédit, aux compagnies d’assurance vie et à certains prêteurs non réglementés. Un autre rôle important de l’équipe touche à la réalisation des tests de résistance macroprudentiels auprès des grandes banques canadiennes, en collaboration avec le Bureau du surintendant des institutions financières.

Guillaume a une connaissance approfondie du secteur bancaire, de l'industrie de la gestion d'actifs et des marchés de capitaux. Avant d'assumer ses fonctions actuelles, il a occupé divers postes aux départements des Marchés financiers, de la Stabilité financière et de la Gestion financière et opérations bancaires. Il est titulaire d'une maîtrise en économie de l'Université catholique de Louvain (Belgique) et détient la certification PRM (professionnel en gestion des risques).


Afficher tous

Notes analytiques du personnel

What cured the TSX Equity index after COVID-19?

En novembre 2020, l’indice de la Bourse de Toronto a progressé de 9,5 %, ajoutant des gains importants à un retour en force déjà prononcé du marché. Les perspectives économiques se sont aussi améliorées à cette période. Nous nous demandons si les gains boursiers enregistrés depuis l’automne tiennent à une embellie des prévisions concernant les bénéfices des entreprises.

Concentration in the market of authorized participants of US fixed-income exchange-traded funds

Nous montrons qu’un petit nombre de participants autorisés créent et rachètent activement des parts de fonds négociés en bourse à revenu fixe cotés aux États-Unis. En 2019, trois participants autorisés ont réalisé à eux seuls 82 % du nombre brut de créations et de rachats de parts de fonds négociés en bourse à revenu fixe. En revanche, le groupe de participants autorisés actifs sur le marché des fonds d’actions négociés en bourse était beaucoup plus diversifié.

Canadian stock market since COVID‑19: Why a V-shaped price recovery?

Note analytique du personnel 2020-22 Jean-Sébastien Fontaine, Guillaume Ouellet Leblanc, Ryan Shotlander
Entre le 19 février et le 23 mars 2020, le marché boursier canadien a chuté sous l’effet des graves répercussions économiques de la COVID-19. À la fin de l’été cependant, il avait déjà regagné une bonne partie du terrain perdu, ce qui en a amené beaucoup à se demander si les investisseurs n’étaient pas trop optimistes. Notre étude montre que, malgré cette préoccupation, les cours actuels des actions des sociétés inscrites à la Bourse de Toronto cadrent avec les baisses observées depuis le début de l’année dans les prévisions de bénéfices. De plus, le niveau de ces cours concorde avec le retour du taux d’actualisation à son niveau d’avant la pandémie.

Ce que la pandémie nous a appris sur la résilience des fonds obligataires

Note analytique du personnel 2020-18 Guillaume Ouellet Leblanc, Ryan Shotlander
Les stratégies de gestion de la liquidité auxquelles recourent les gestionnaires de fonds – soutenues par les mesures des pouvoirs publics – ont contribué à limiter la hausse des demandes de rachat de parts des fonds obligataires engendrées par la pandémie de COVID-19 et à éviter une nouvelle détérioration de la liquidité des marchés obligataires. Les fonds obligataires se sont néanmoins retrouvés avec moins de réserves de liquidités, ce qui pourrait augmenter leur vulnérabilité s’ils devaient encore répondre à d’autres demandes de rachats massifs.

Will exchange-traded funds shape the future of bond dealing?

Traditionnellement, les courtiers en obligations stockaient ces titres jusqu’à ce que des clients les achètent. L’introduction des fonds négociés en bourse (FNB) leur offre dorénavant une autre option. Nous analysons cette nouvelle méthode de gestion des opérations obligataires et ce qu’elle pourrait impliquer pour les marchés des obligations.

Creations and Redemptions in Fixed-Income Exchange-Traded Funds: A Shift from Bonds to Cash

Le mécanisme de création et de rachat de fonds négociés en bourse à revenu fixe cotés aux États-Unis a évolué. Les parts des fonds de fournisseurs établis s’échangent habituellement contre des paniers d’obligations. En revanche, les parts des fonds récents gérés par de nouveaux fournisseurs ont tendance à être créées et rachetées presque exclusivement au comptant. Les nouveaux fonds sont ainsi exposés à un risque de liquidité, ce qui a une incidence sur la stabilité financière.

Bridging Canadian Business Lending and Market-Based Risk Measures

Note analytique du personnel 2019-26 Guillaume Ouellet Leblanc, Maxime Leboeuf
Les prêts aux entreprises sont au cœur de la croissance économique, car ils permettent de financer les investissements de ces dernières. Le fait de savoir comment les participants au marché perçoivent le risque qui pèse sur le système financier peut donner à la Banque du Canada des indications sur la croissance future des prêts aux entreprises. Dans la présente note analytique, nous examinons trois mesures du risque fondées sur le marché et constatons que les hausses soudaines du risque perçu dans le système bancaire canadien sont associées à un assombrissement des perspectives des prêts aux entreprises et du produit intérieur brut réel.

Using Exchange-Traded Funds to Measure Liquidity in the Canadian Corporate Bond Market

Note analytique du personnel 2019-25 Rohan Arora, Guillaume Ouellet Leblanc, Jabir Sandhu, Jun Yang
Nous présentons une nouvelle variable d’approximation de la liquidité des obligations de sociétés fondée sur le prix des fonds négociés en bourse qui détiennent ce type de titre. Cette variable mesure la liquidité quotidienne moyenne de 900 obligations de sociétés, soit beaucoup plus que le nombre pris en compte par les autres variables d’approximation utilisées dans l’analyse précédente de la Banque du Canada. La nouvelle variable brosse néanmoins un tableau très similaire des conditions de la liquidité, et confirme le résultat précédent, à savoir que la liquidité des obligations de sociétés s’est améliorée en général depuis 2010.

Les fonds d’obligations canadiennes peuvent-ils amplifier les tensions subies par le système financier?

Nous formulons un scénario hypothétique dans le but d’étudier l’influence des fonds obligataires sur l’amplification des chocs subis par le système financier. Les données de 2018 et de 2007 que nous avons utilisées révèlent que les fonds obligataires jouent maintenant un plus grand rôle qu’auparavant.

Liquidity Management of Canadian Corporate Bond Mutual Funds: A Machine Learning Approach

Note analytique du personnel 2019-7 Rohan Arora, Chen Fan, Guillaume Ouellet Leblanc
Pour répondre aux demandes de rachat de parts des investisseurs et respecter leurs engagements, les gestionnaires de fonds obligataires doivent puiser dans leur trésorerie et vendre des obligations. Dans cette note, des algorithmes d’apprentissage automatique sont utilisés pour déceler un nouveau schéma décisionnel dans les choix que les gestionnaires doivent opérer dans ce contexte.

Plus

Rapports techniques

Bond Funds and Fixed-Income Market Liquidity: A Stress-Testing Approach

Ce rapport donne une description technique détaillée du modèle Ceto, utilisé pour soumettre les fonds de placement à des tests de résistance.

Plus