Rohan Arora

Économiste

Rohan Arora est économiste au département des Marchés financiers de la Banque du Canada. Il est titulaire d’une maîtrise en économie de l’Université de Toronto.

Communiquer avec

Rohan Arora

Économiste
Marchés financiers
Risques et vulnérabilités des marchés

Banque du Canada
234, rue Wellington
Ottawa, ON, K1A 0G9

Dernières parutions

Liquidity Management of Canadian Corporate Bond Mutual Funds: A Machine Learning Approach

Note analytique du personnel 2019-7 Rohan Arora, Chen Fan, Guillaume Ouellet Leblanc
Comment les fonds d’obligations de sociétés canadiennes répondent-ils aux demandes de remboursement des investisseurs? Nous réexaminons la question au moyen de deux types d’algorithmes, soit les arbres de décision et la forêt aléatoire. Nous décelons un nouveau schéma décisionnel : la combinaison d’un écart de taux plus élevé sur l’ensemble du marché et d’avoirs relativement moins liquides augmente la probabilité qu’un gestionnaire de fonds vende des actifs moins liquides (des obligations de sociétés) pour répondre aux demandes de remboursement. Les données indiquent également que les algorithmes d’apprentissage automatique permettent de tirer de nouvelles connaissances qu’un modèle linéaire classique ne permet pas de déceler.

Redemption Runs in Canadian Corporate Bond Funds?

Note analytique du personnel 2018-21 Rohan Arora
Les fonds communs de placement font appel à maints outils pour gérer le risque de rachats massifs. Les résultats de nos recherches donnent toutefois à penser que les fonds d’obligations de sociétés canadiennes peuvent s’avérer vulnérables à ces rachats, surtout lorsque la volatilité boursière est élevée et que les fonds sont peu liquides.

How do Canadian Corporate Bond Mutual Funds Meet Investor Redemptions?

Note analytique du personnel 2018-14 Guillaume Ouellet Leblanc, Rohan Arora
Lorsque les investisseurs vendent leurs parts de fonds communs de placement pour lever des liquidités, les gestionnaires de fonds d’obligations peuvent choisir de puiser dans leurs actifs liquides ou de vendre des obligations dans le marché secondaire. Nous analysons les décisions prises par les fonds d’obligations de sociétés canadiennes en matière de gestion de liquidités, en nous focalisant sur les stratégies qu’ils utilisent pour répondre aux demandes de remboursement des investisseurs.

Did Canadian Corporate Bond Funds Increase their Exposures to Risks?

Note analytique du personnel 2018-7 Rohan Arora, Nadeem Merali, Guillaume Ouellet Leblanc
Le nombre et la taille des fonds d’obligations de sociétés canadiennes ont augmenté rapidement ces dernières années. Dans le même temps, la part de leur portefeuille dévolue à des titres plus risqués s’est accrue, ce qui s’est traduit par une exposition plus forte de ces fonds au risque de crédit, au risque de taux d’intérêt et au risque de liquidité. Nous abordons aussi brièvement les conséquences à en tirer pour la stabilité financière.

Plus

Formation

  • Maîtrise ès arts en économie, Université de Toronto (2016)
  • Baccalauréat international en administration des affaires, École de commerce Schulich, Université York (2015)

Intérêts de recherche

  • Économétrie financière
  • Macroéconomie