The Financial Origins of Non-fundamental Risk

Disponible en format(s) : PDF

Nous explorons l’idée selon laquelle le secteur financier peut faire peser des risques non fondamentaux sur le reste de l’économie. Nous nous demandons aussi si les politiques publiques peuvent servir à réduire ces risques.

Quand les investisseurs craignent que les prix des actifs chutent, ils peuvent se tourner vers les intermédiaires financiers pour obtenir des actifs sûrs. Et lorsque les intermédiaires qui ont recours à l’effet de levier émettent des actifs sûrs, cela expose l’économie à des effondrements de prix des actifs, concrétisant ainsi les craintes des investisseurs.

Nous montrons que les politiques budgétaire et monétaire peuvent empêcher une telle volatilité des prix d’une des deux manières suivantes :

  • L’autorité budgétaire peut émettre des titres de dette ou renflouer les intermédiaires, augmentant ainsi l’offre d’actifs sûrs garantis par l’État.
  • L’autorité budgétaire peut fournir une assurance sociale, ou bien la banque centrale peut s’engager à faire office de teneur de marché de dernier ressort, faisant ainsi baisser la demande d’actifs sûrs.