Abonnement aux Enquête sur les perspectives des entreprises
Enquête sur les perspectives des entreprises

  • 4 juillet 2022

    Enquête sur les perspectives des entreprises – Deuxième trimestre de 2022

    Selon les résultats de l’enquête sur les perspectives des entreprises du deuxième trimestre de 2022, et ceux des enquêtes Le Pouls des entrepreneurs d’avril, mai et juin 2022, les pressions sur la capacité de production demeurent élevées et les attentes de hausses importantes des prix sont encore répandues. Les entreprises sont d’avis que la croissance des ventes commencera à se modérer par rapport aux taux exceptionnellement élevés qu’elles ont connus, compte tenu des signes émergents d’une incertitude accrue.
  • 4 avril 2022

    Enquête sur les perspectives des entreprises – Premier trimestre de 2022

    Selon les résultats de l’enquête sur les perspectives des entreprises du premier trimestre de 2022, les contraintes de capacité liées à la main-d’œuvre et les problèmes de chaîne d’approvisionnement demeurent répandus. Compte tenu de ces pressions et de la demande robuste, les entreprises anticipent une forte croissance des prix et s’attendent également à ce que l’invasion de l’Ukraine par la Russie accentue les pressions sur les coûts. Maintenant que les restrictions sanitaires s’assouplissent, les entreprises qui ont été durement touchées pendant la pandémie prévoient une reprise de leurs ventes.
  • 17 janvier 2022

    Enquête sur les perspectives des entreprises — Quatrième trimestre de 2021

    Selon les résultats de l’enquête sur les perspectives des entreprises du quatrième trimestre de 2021, les goulots d’étranglement dans les chaînes d’approvisionnement ainsi que les pénuries de main-d’œuvre demeurent répandus. Les entreprises ont fait état d’une croissance robuste de la demande, quoique celles qui offrent des services où la distanciation est difficile enregistrent toujours des ventes inférieures à ce qu’elles étaient avant la pandémie, même avant que le variant omicron ne commence à se propager un peu partout. L’effet combiné d’une demande forte et des contraintes du côté de l’offre devrait exercer des pressions à la hausse sur les prix au cours de la prochaine année.
Aller à la page