Encours des effets à court terme des sociétés et autres effets à court terme (anciennement F2)

Consultez ou téléchargez les données mensuelles les plus récentes. Voir les notes relatives à ce tableau pour obtenir un complément d’information, notamment en ce qui concerne les métadonnées.

D’ici à décembre 2020, la Banque cessera progressivement de diffuser les agrégats du crédit et les statistiques sur les titres, qui servent tous deux au calcul du crédit aux entreprises. En savoir plus.

Données généralement publiées le dernier vendredi du mois.

Séries mensuelles

Données de fin de mois, en millions de dollarsCANSIM2020‑042020‑052020‑062020‑072020‑08
Papier à court terme émis par les sociétés
Papier commercialV12224662 20559 60161 23360 376
Dont : Émis par des sociétés non financièresV12225311 4299 57311 14910 72310 931
Dont : Émis par titrisation1 V12225434 90834 18235 55535 045
Dont : Émis en dollars américainsV1222556 4726 7627 1066 969
Acceptations bancaires en dollars canadiensV12224399 30188 01285 39885 437
TotalV122241161 506147 613146 631145 813
Papier commercial des sociétés étrangèresV12225900000

Notes

Source : Banque du Canada, Dominion Bond Rating Service (DBRS), Statistique Canada

« Encours des effets à court terme des sociétés et autres effets à court terme (anciennement F2) » : ce tableau s’appelait « Encours des effets à court terme des sociétés (F2) ».

Les autres effets à court terme n’englobent que les instruments dont l’échéance initiale ne dépasse pas un an. Les données ne comprennent pas les bons ni les billets placés auprès de sociétés mères ou affiliées, ni, dans le cas des sociétés, les billets négociés directement avec des banques à charte. Les emprunts à court terme auprès de banques canadiennes et étrangères ne sont pas compris dans les données.

Les données relatives à l’encours total du papier commercial sont produites par le Dominion Bond Rating Service (DBRS) depuis novembre 1993. Avant cette date, les données étaient recueillies au moyen d’une enquête menée par la Banque du Canada auprès des émetteurs de papier commercial. On estime que l’enquête de DBRS recense une large proportion du papier commercial émis au Canada.

L’encours total du papier commercial depuis novembre 1993 ne comprend que les émissions placées au Canada par les emprunteurs canadiens. Les émissions placées par les emprunteurs étrangers au Canada sont indiquées séparément pour mémoire. Les données de l’enquête de la Banque du Canada antérieures à novembre 1993 peuvent englober les données portant sur certaines émissions placées à l’extérieur du Canada.

Avant novembre 1981, les chiffres retenus des acceptations bancaires étaient ceux de l’encours au dernier mercredi du mois. De novembre 1981 à octobre 1993, les données sont celles de l’encours au dernier jour ouvrable de la période. Depuis octobre 1993, ce sont des moyennes mensuelles.

L’encours total du papier commercial comprend le papier à court terme émis par les sociétés de financement ou de prêt à la consommation et les entreprises du gouvernement fédéral. Le papier commercial émis par les sociétés financières comprend le papier commercial adossé à des actifs. Les crédits à court terme aux entreprises présentés dans le tableau Quelques indicateurs du crédit (anciennement E2) comprennent le papier commercial émis par les sociétés non financières. Depuis novembre 1996, l’encours du papier commercial est ventilé en titres libellés en dollars canadiens et en dollars américains (avant cette date, l’information n’était pas suffisante pour effectuer une telle ventilation). Les données provenant de l’ancienne enquête de la Banque du Canada sur le papier commercial libellé en monnaies étrangères figurent au fichier CANSIM.

Les autres effets à court terme émis par les provinces et entreprises provinciales et par les municipalités ne comprennent pas les bons du Trésor ni les billets achetés par les comptes des provinces ou des municipalités intéressées. Les bons du Trésor et les billets sont, dans la majorité des cas, libellés en dollars canadiens, mais les statistiques englobent également un certain montant de billets à court terme libellés en monnaies étrangères. Depuis novembre 1981, elles comprennent aussi les bons et le papier émis par les provinces et leurs entreprises et vendus directement aux banques à charte.

À compter de décembre 2017, l’intitulé Bons du Trésor et autres effets à court terme est remplacé par Autres effets à court terme émis par, et l’intitulé Ensemble des bons du Trésor et autres effets à court terme est remplacé par Total des effets à court terme.

  1. 1. À partir d'août 2007, exclut les encours d'environ 28,8 milliards de dollars liés aux fiducies visées par la Proposition de Montréal.[]