Ce rapport donne une description technique détaillée du Cadre d’évaluation des risques macrofinanciers (CERM) dans sa version actualisée. Cette nouvelle mouture, qui remplace la version présentée dans Gauthier, Souissi et Liu (2014), est le modèle de simulation que la Banque du Canada utilise pour soumettre les établissements bancaires à des tests de résistance, plus particulièrement les banques d’importance systémique nationale. Elle reprend les caractéristiques du précédent modèle, mais y incorpore les effets des ventes forcées d’actifs qui résultent des exigences réglementaires en matière de levier financier imposées aux banques. Par ailleurs, elle offre une meilleure prise en charge des effets de rétroaction qui se manifestent entre les risques de solvabilité et de liquidité par le canal du coût du financement et celui des liquidations onéreuses. Grâce à ces nouvelles caractéristiques, le modèle reproduit mieux les effets non linéaires des scénarios de risque sur le niveau des fonds propres des banques d’importance systémique nationale et révèle l’importance d’autres canaux de propagation des tensions. Le modèle est également soumis à une analyse de sensibilité approfondie.