Testing for a Structural Break in the Volatility of Real GDP Growth in Canada

Disponible en format(s) : PDF

L'auteur cherche à déceler la présence d'un point de rupture structurel dans la volatilité de la croissance du PIB réel du Canada selon la méthode utilisée par McConnell et Quiros (1998). Il constate qu'une rupture structurelle s'est produite au premier trimestre de 1991. Les tests appliqués à des données désagrégées indiquent une rupture dans la volatilité du taux de variation de l'investissement dans le parc immobilier résidentiel et une rupture dans la volatilité du taux de croissance des dépenses des particuliers en biens. L'auteur propose trois explications possibles de cette rupture : le poids grandissant des services dans l'économie, l'amélioration de la gestion des stocks et le changement apporté à la conduite de la politique monétaire.