Cette étude présente quatre idées imaginatives visant à réduire le coût de la dette du gouvernement du Canada sans accroître le profil de risque de la dette. Nous soutenons que chacune d’entre elles permettrait d’améliorer la liquidité des titres d’emprunt du gouvernement sur le marché secondaire, et par le fait même de hausser la demande d’obligations d’État et de diminuer leur coût à l’émission. Les deux premières idées amélioreraient la liquidité en favorisant la gestion active de la dette publique au moyen des opérations de marché servant à assurer la liquidité des obligations en cours. Les deux autres idées simplifieraient l’ensemble de titres émis par le gouvernement en concentrant l’émission d’obligations dans un groupe restreint de titres qui seraient négociés en plus grands volumes. Nous analysons ces solutions et donnons un aperçu des contraintes présentes sur le plan politique, juridique et opérationnel.