La Banque du Canada demande aux détaillants de continuer à accepter l’argent comptant

En cette période d’intensification des mesures de santé publique visant à limiter la transmission de la COVID-19, certains consommateurs et entreprises optent pour des moyens de paiement autres que l’argent comptant pour réduire les risques d’exposition au virus.

Acceptation de l’argent comptant

Nous encourageons les Canadiens à utiliser le mode de paiement avec lequel ils sont le plus à l’aise. Toutefois, la Banque recommande vivement aux détaillants de continuer à accepter l’argent comptant pour que les Canadiens puissent avoir accès aux biens et services qu’il leur faut. Le refus catégorique des paiements en espèces créera des difficultés injustifiées aux personnes qui dépendent de l’argent comptant pour payer leurs achats et qui ont peu d’autres options.

« Pour diverses raisons, beaucoup de personnes n’ont pas de cartes de crédit ou de débit et doivent régler leurs achats avec des billets de banque et des pièces de monnaie. Nous savons que le SRAS-CoV-2 (COVID-19) peut rester sur les surfaces de quelques heures à quelques jours, et cela pourrait inclure l’argent comptant », indique Dr Isaac Bogoch, infectiologue et chercheur à l’Institut de recherche de l’Hôpital général de Toronto. « Toutefois, nous pouvons trouver des moyens pour que tous les Canadiens puissent se procurer les biens et services essentiels, même s’ils utilisent de l’argent comptant. On peut réduire les risques par différentes méthodes, notamment en veillant à ce que tout le personnel des commerces de détail puisse appliquer de bonnes pratiques d’hygiène des mains. »

Manipulation sécuritaire

Il est important de savoir qu’il n’est pas plus risqué de manipuler de l’argent comptant que de toucher une autre surface commune, comme une poignée de porte, un comptoir de cuisine ou une rampe d’escalier. Les Canadiens qui manipulent de l’argent comptant doivent suivre les mesures prescrites par les autorités de santé publique contre la COVID-19 et se laver les mains souvent, comme elles le feraient dans d’autres circonstances.

Une personne qui veut prendre plus de précautions peut aussi nettoyer les billets de banque en polymère avec un peu d’eau et de savon, puisqu’ils résistent à l’humidité. À ne pas faire, cependant, avec les anciens billets en papier.

Accès aux billets de banque

La Banque collabore avec les institutions financières pour qu’il n’y ait pas de rupture dans l’approvisionnement en billets de banque durant cette période exceptionnelle, et que les Canadiens puissent continuer à avoir accès aux billets de banque quand il le faut.

Cette annonce, diffusée initialement le 18 mars 2020, a été mise à jour le 13 avril. Des informations ont été ajoutées sur l’acceptation de l’argent comptant et la manipulation sécuritaire.

Type(s) de contenu : Médias, Annonces