Soutenir la croissance et accroître les opportunités

Le gouverneur Tiff Macklem parle du fait que la récession causée par la COVID-19 a eu des incidences inégales sur les Canadiens et de la décision annoncée par la Banque hier de laisser le taux directeur inchangé.

Regardez le discours prononcé par le gouverneur Macklem à l’occasion d’une conférence virtuelle organisée par la Chambre de commerce du Canada. Lisez le discours complet.

Le taux directeur reste inchangé

Nous avons décidé de maintenir le taux directeur à 0,25 %.

Cette récession a été grave et inégale

L’économie canadienne a connu la plus grande baisse jamais enregistrée le printemps dernier. Les effets de cette grave récession ont été ressentis partout au pays, mais certaines entreprises et certains particuliers ont été touchés plus durement que d’autres.

  • Les travailleurs de nombreuses branches du secteur des services – dont la restauration, le commerce de détail, la coiffure et le voyage – qui ne peuvent pas travailler à distance ont été frappés de plein fouet.
  • Ces emplois sont le plus souvent occupés par des femmes, des jeunes et les membres de ménages à faible revenu.
  • La fermeture des écoles et des garderies a touché les parents qui travaillent, surtout les femmes, qui assument souvent une plus grande partie des responsabilités liées à la garde des enfants.
  • Les jeunes et les femmes sont aussi plus susceptibles d’avoir été licenciés. Plus ils restent longtemps sans travailler, plus il peut leur être difficile de réintégrer le marché du travail.

Des conséquences inégales pour certains peuvent se traduire par de mauvais résultats pour tout le monde. C’est pourquoi, même si la politique monétaire ne peut cibler des secteurs particuliers, il est important pour nous de comprendre les répercussions inégales de cette récession et de prendre des décisions qui favorisent une croissance durable à grande échelle. »

Remettre la population au travail

Le meilleur moyen d’accroître le bien-être économique des gens au fil du temps est de les remettre au travail et de faire en sorte qu’ils gardent leur emploi. La vigueur généralisée du marché du travail peut aider à réduire les inégalités de revenu.

Les programmes gouvernementaux de remplacement du revenu et de subvention des salaires ont été à l’avant-plan des mesures prises pour réagir à cette crise, essayant de maintenir le lien entre les employés et leur emploi et de soutenir ceux qui ont été mis à pied.

De son côté, en gardant les taux d’intérêt bas, la Banque soutient les dépenses de consommation et les investissements des entreprises en rendant le crédit plus abordable. Cela favorise la croissance de l’économie et la création d’emplois. Ce qui va nous aider à atteindre notre cible d’inflation, c’est quand l’économie aura retrouvé sa pleine capacité et le plein emploi.

Comme la situation économique est extrêmement difficile, il est évident que ces mesures de soutien seront nécessaires pendant un certain temps.

Plus la reprise est forte et durable, plus les opportunités sont nombreuses pour tout le monde. Et plus les opportunités sont nombreuses pour tout le monde, plus la reprise est forte, et plus la croissance est durable. »

Le gouverneur Macklem répond aux questions des médias après son discours.

Notre décision d’hier

Lorsqu’ils ont passé en revue les plus récentes données économiques, les membres du Conseil de direction ont noté quelques évolutions encourageantes pendant la phase de réouverture. En effet, l’économie a rebondi, l’emploi s’est redressé (quoique de façon inégale) et les dépenses des ménages ainsi que les exportations sont en hausse.

Malgré ces signes positifs, nous nous attendons à une reprise lente et en dents de scie. La confiance des entreprises et les investissements sont faibles, et l’évolution de la pandémie reste très incertaine. De plus, l’inflation est près de zéro et restera probablement à ce niveau dans un avenir prévisible.

Le Conseil de direction maintiendra le taux directeur à sa valeur plancher jusqu’à ce que les capacités excédentaires de l’économie se résorbent, pour que la cible d’inflation soit atteinte de manière durable. »