Jean Boivin

Ancien sous-gouverneur (2010 - 2012)

Biographie

Jean Boivin a été nommé sous-gouverneur à la Banque du Canada en mars 2010.

Après deux années de service à titre de sous-gouverneur, M. Boivin a quitté la Banque du Canada en octobre 2012 pour assumer les fonctions de sous-ministre délégué des Finances et de représentant du Canada auprès du G7, du G20 et du Conseil de stabilité financière.

Avant de devenir sous-gouverneur, M. Boivin était conseiller spécial du gouverneur pour 2009-2010. Cette fonction permet à des spécialistes de l’économie et de la finance issus du milieu universitaire et du secteur privé d’acquérir une connaissance directe de la Banque du Canada et apporte à l’institution des points de vue différents au sujet de la politique monétaire.

Avant son arrivée à la Banque, M. Boivin était professeur et titulaire de la Chaire de politique monétaire et marchés financiers à l’Institut d’économie appliquée de HEC Montréal. Il a été membre du Conseil de politique monétaire de l’Institut C.D. Howe, associé de recherche au National Bureau of Economic Research et fellow du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO). Il a enseigné à la Graduate School of Business de l’Université Columbia et a de nombreuses publications à son actif dans les domaines de la politique monétaire, des taux d’intérêt, de l’inflation et de l’économie internationale.

Originaire de Chicoutimi, au Québec, M. Boivin est titulaire d’un baccalauréat en économie (1995) de l’Université de Montréal ainsi que d’une maîtrise (1997) et d’un doctorat (2000) en économie de l’Université de Princeton.


Afficher tous

Discours

23 août 2011

Le mode de pensée des gens et son importance

Discours Jean Boivin Association canadienne de science économique des affaires Kingston (Ontario)
Dans le discours intitulé « Le mode de pensée des gens et son importance » qu’il a prononcé devant l’Association canadienne de science économique des affaires, le sous-gouverneur Jean Boivin examine divers processus de formation des attentes et l’incidence de celles-ci sur la politique monétaire.
18 novembre 2010

Au carrefour de l'économie et de la finance

Discours Jean Boivin l’Association CFA Okanagan et la Faculté de gestion du campus de l’Okanagan de l’Université de la Colombie-Britannique Kelowna (Colombie-Britannique)
Comme l’indique le titre de mon discours, j’aimerais aborder avec vous les liens qui existent entre l’économie réelle – c’est-à-dire le monde tangible des emplois et des biens et services – et le monde moins tangible de la finance – c’est-à-dire celui des flux monétaires, des taux d’intérêt et des marchés boursiers. Les deux entretiennent depuis longtemps des relations mouvementées.

Plus


Publications de la Banque

Articles de la Revue de la Banque du Canada

19 août 2010

La place de la politique monétaire dans la lutte contre les déséquilibres financiers

Les auteurs se demandent si la politique monétaire peut et doit être davantage mise à contribution pour freiner l'accumulation de déséquilibres financiers (comme ceux provoqués par des bulles de prix d'actifs ou par une expansion intenable du crédit) ou si son rôle doit se limiter à atténuer après coup les dommages causés à l'économie.

Plus