David Williams

Économiste principal

David Williams est économiste principal au département des Analyses de l’économie canadienne. Installé au Bureau régional de la Colombie-Britannique et du Yukon, David fait partie d’une équipe d’économistes de diverses régions qui mènent l’enquête trimestrielle sur les perspectives des entreprises de la Banque, en plus d’analyses régionales et sectorielles. Il a été le principal rédacteur du bulletin Enquête sur les perspectives des entreprises de 2012 à 2014. Les recherches de David portent principalement sur les interactions entre, d’une part, l’économie réelle et, d’autre part, les marchés du logement ainsi que les marchés et institutions hypothécaires.

Né à Brisbane (Australie), David a été économiste au ministère des Transports du Queensland et à la Banque de réserve d’Australie, de même que conseiller économique principal au département du Premier ministre et du Cabinet de l’Australie, avant de poursuivre des études supérieures à l’Université d’Oxford. Pendant son séjour à Oxford, David a été chargé de cours en économie et a effectué un stage de recherche (Ph.D.) au Fonds monétaire international. Il est entré à la Banque du Canada en 2012.

David est titulaire d’un doctorat (Ph.D.) en économie de l’Université d’Oxford.

Communiquer avec

David Williams

Économiste principal
Analyses de l'économie canadienne
Analyse régionale

Banque du Canada
200, rue Granville, Bureau 2160
Vancouver, BC, V6C 1S4

Dernières parutions

11 mai 2017 L’économie numérique

Les technologies numériques – infonuagique, Internet des objets, robotique de pointe, analyse de mégadonnées, intelligence artificielle et apprentissage automatique, médias sociaux, impression 3D, réalité augmentée, réalité virtuelle, monnaie électronique et grand livre partagé – transforment le fonctionnement des entreprises. Comment cette transformation se compare-t-elle aux révolutions industrielles passées? Comment les technologies numériques changent-elles les systèmes de production dans les différents secteurs? Les entreprises capables de s’adapter, faisant grand usage des connaissances et disposant d’un capital organisationnel et d’un capital humain élevés semblent prêtes à tirer le meilleur parti de la numérisation de l’économie, mais quelles seront ses répercussions sur la productivité, les marchés du travail, l’inflation et la politique monétaire?

Credit Conditions and Consumption, House Prices and Debt: What Makes Canada Different?

Document de travail du personnel 2015-40 John Muellbauer, Pierre St-Amant, David Williams
Il est communément admis qu’aux États-Unis, une hausse des prix des logements induit un accroissement de la consommation par le biais d’effets de garantie, et peut-être de richesse. Or, l’existence de tels canaux au Canada aurait des conséquences considérables pour la transmission de la politique monétaire.

Plus

Autre

Autres publications

Formation

  • Doctorat (Ph.D.), Université d’Oxford 
  • Maîtrise (M.Phil.), Université d’Oxford
  • Baccalauréat spécialisé en économie, Université du Queensland (Australie)

Intérêts de recherche

  • Macroéconomie
  • Marchés de logement
  • Marchés et institutions hypothécaires

À propos

Suivez la Banque