Rechercher

Types de contenu

Sujets

Codes JEL

Endroits

Départements

Auteurs

Sources

Publié après

Publié avant

7 résultats

Distributional Effects of Payment Card Pricing and Merchant Cost Pass-through in Canada and the United States

Document de travail du personnel 2021-8 Marie-Hélène Felt, Fumiko Hayashi, Joanna Stavins, Angelika Welte
Même s’il est plus coûteux pour eux d’accepter les paiements par carte de crédit qu’en argent comptant ou par carte de débit, les commerçants répercutent généralement ces coûts de façon égale sur l’ensemble de leurs clients. Ces coûts, ainsi que les frais bancaires et les récompenses que les consommateurs obtiennent pour avoir utilisé leur carte de paiement, créent un interfinancement des différents modes de paiement. Nos résultats indiquent que, puisque les personnes à revenu élevé ont plus tendance à utiliser les cartes de crédit que celles à faible revenu, cet interfinancement pourrait entraîner des effets redistributifs régressifs.

How Long Does It Take You to Pay? A Duration Study of Canadian Retail Transaction Payment Times

Document de travail du personnel 2018-46 Geneviève Vallée
À l’aide d’un ensemble de données sur la rapidité de paiement en magasin au Canada, je montre qu’il est plus rapide de payer en argent comptant que par carte de crédit ou de débit. Je me sers de modèles à risques proportionnels de Cox pour modéliser l’efficacité des paiements, compte tenu du mode de paiement choisi par le consommateur.
16 novembre 2017

L’acceptation et l’utilisation des modes de paiement dans les points de vente au Canada

Tous les commerçants acceptent l’argent comptant. Les consommateurs en gardent communément sur eux, mais ont aussi des cartes de débit et de crédit dans leur portefeuille. Les coûts d’utilisation d’un mode de paiement n’ont qu’une faible influence sur le choix des consommateurs au point de vente. L’acheteur peut choisir n’importe quel mode de paiement dans les grands établissements commerciaux, mais seuls les deux tiers des commerçants de petite ou moyenne taille acceptent les cartes de crédit. Entre les cartes de crédit, les cartes de débit et l’argent comptant, ce sont les premières qui représentent le mode de paiement le plus coûteux pour les commerçants. Toutefois, les coûts ne sont pas les seuls éléments à prendre en compte. L’acceptation de la carte de crédit chez les commerçants explique le grand nombre d’utilisateurs de ce mode de paiement. On qualifie d’externalités de réseau cette interaction entre consommateurs et commerçants.

The Costs of Point-of-Sale Payments in Canada

À l’aide de données tirées de notre enquête de 2014 sur les coûts des modes de paiement, nous calculons les coûts en ressources des paiements effectués en argent comptant, par carte de débit et par carte de crédit. Pour chacun de ces modes de paiement, nous examinons l’ensemble des coûts assumés par les consommateurs, les détaillants, les institutions et les infrastructures financières, la Monnaie royale canadienne et la Banque du Canada.

Expropriation Risk and FDI in Developing Countries: Does Return of Capital Dominate Return on Capital?

Document de travail du personnel 2017-9 M. Akhtaruzzaman, Nathan Berg, Christopher Hajzler
Les effets signalés antérieurement qu’exercent la qualité des institutions et les risques politiques sur l’investissement direct étranger (IDE) sont contrastés et, par conséquent, difficiles à interpréter. Nous présentons des données empiriques qui font ressortir une caractérisation intuitive statistiquement solide.
13 novembre 2014

Stratégie d’entreprise, compétitivité et productivité : le cas du Canada

À un moment où la Banque anticipe un déplacement de la demande vers les exportations et les investissements et où des tendances transformatrices à l’échelle mondiale confèrent une importance croissante à l’innovation, à la technologie et à l’apprentissage organisationnel, la compréhension des stratégies de compétitivité des entreprises canadiennes revêt un intérêt particulier. Cet article résume les résultats d’une enquête menée par la Banque du Canada auprès de 151 firmes afin de dégager les signes indicateurs des éléments présents dans les stratégies des entreprises et le capital organisationnel dans le but d’éclairer les perspectives macroéconomiques.

Labour Reallocation, Relative Prices and Productivity

Document de travail du personnel 2010-2 Shutao Cao, Danny Leung
Les auteurs étudient les plus récentes données disponibles sur le rythme de redistribution du travail entre les secteurs et entre les entreprises d'un même secteur. Ils analysent les déterminants des flux de main-d'oeuvre et leur relation avec la progression de la productivité.