Rechercher

Types de contenu

Sujets

Codes JEL

Endroits

Départements

Auteurs

Sources

États

Publié après

Publié avant

82 résultats

Exports and the Exchange Rate: A General Equilibrium Perspective

Document de travail du personnel 2022-18 Patrick Alexander, Abeer Reza
Comment les exportations d’un pays changent-elles lorsque sa monnaie se déprécie? Tout d’abord, les facteurs à l’origine de la dépréciation de la monnaie sont-ils importants? Nous constatons que cette relation varie grandement en fonction de la source des mouvements du taux de change. Nous concluons que la relation directe entre le taux de change et les exportations est faible au Canada.

Real Exchange Rate Decompositions

Document d’analyse du personnel 2022-6 Bruno Feunou, Jean-Sébastien Fontaine, Ingomar Krohn
Nous décomposons le taux de change en nous basant sur un lien explicite entre le marché des titres à revenu fixe et le marché des devises. Nous isolons une prime de risque de change et démontrons qu’elle a un effet déterminant sur le taux de change entre le dollar canadien et le dollar américain, en particulier les jours où des annonces relatives à la politique monétaire et à la macroéconomie sont diffusées.

Updated Methodology for Assigning Credit Ratings to Sovereigns

Document d’analyse du personnel 2021-16 Karim McDaniels, Nico Palesch, Sanjam Suri, Zacharie Quiviger, John Walsh
Nous actualisons la méthode de notation des émetteurs souverains de la Banque du Canada ainsi que l’approche utilisée pour évaluer leur situation budgétaire et la flexibilité de leur politique monétaire. Nous tenons aussi compte de manière explicite de facteurs liés aux changements climatiques.

Foreign Exchange Fixings and Returns Around the Clock

Document de travail du personnel 2021-48 Ingomar Krohn, Philippe Mueller, Paul Whelan
Nous mettons en lumière un nouveau résultat empirique concernant le marché des changes : les rendements qui y sont dégagés connaissent systématiquement un mouvement d’inversion autour du moment où les taux de référence sont établis. Plus précisément, on remarque que, en moyenne, le dollar américain s’apprécie au cours des heures précédant l’établissement des taux de référence et qu’il se déprécie après.

Tariffs and the Exchange Rate: Evidence from Twitter

Document de travail du personnel 2021-36 Dmitry Matveev, Francisco Ruge-Murcia
Les droits de douane ont-ils une incidence sur les taux de change? L’examen des tweets que le président Trump a publiés pendant la période de renégociation de l’ALENA nous amène à constater que l’anticipation d’une hausse de ces tarifs sur des produits importés du Canada et du Mexique a entraîné une appréciation du dollar américain par rapport à la monnaie de ces pays.

Estimating the Effect of Exchange Rate Changes on Total Exports

Document de travail du personnel 2019-17 Thierry Mayer, Walter Steingress
La présente étude montre que l’approche couramment employée pour estimer l’incidence des variations du taux de change sur les exportations totales, qui se base sur des régressions du taux de change effectif réel (TCER), implique des estimations biaisées des élasticités sous-jacentes. Nous proposons une nouvelle spécification reposant sur des régressions agrégées qui est compatible avec une dérivation des flux commerciaux bilatéraux par le modèle de gravité.

The Impact of Surprising Monetary Policy Announcements on Exchange Rate Volatility

Note analytique du personnel 2018-39 Adam Albogatchiev, Jean-Sébastien Fontaine, Jabir Sandhu, Reginald Xie
Nous nous intéressons aux communiqués de la Banque du Canada qui ont le plus vivement fait réagir le marché des changes. Nous constatons que la volatilité augmente après l’émission des communiqués, mais cette hausse de la volatilité est passagère et disparaît quasiment au bout d’une heure, en moyenne. Ensuite, l’effet rappelle celui des communiqués portant sur d’autres données économiques, comme les chiffres de l’inflation ou de la croissance.

Uncovered Return Parity: Equity Returns and Currency Returns

Document de travail du personnel 2018-22 Edouard Djeutem, Geoffrey R. Dunbar
Nous proposons une condition de parité des rendements sans couverture anticipés pour les taux de change bilatéraux au comptant. Cette condition implique que les équations de taux de change unilatéral sont mal spécifiées et que les rendements des actions influent également sur les taux de change. Les régressions de Fama tendent à montrer que l’hypothèse de la parité des rendements sans couverture est statistiquement préférable à celle de la parité des taux d’intérêt sans couverture pour expliquer les taux de change bilatéraux nominaux mensuels entre le dollar américain et les monnaies de six pays (Australie, Canada, Japon, Norvège, Suisse et Royaume-Uni).

The Share of Systematic Variations in the Canadian Dollar—Part III

Note analytique du personnel 2018-13 Guillaume Nolin, James Kyeong, Jean-Sébastien Fontaine
Nous établissons un parallèle entre l’augmentation spectaculaire des variations systématiques des taux de change et les prêts bancaires internationaux. Nous constatons que, lorsque la part des variations systématiques de la monnaie d’un pays est importante, les flux de prêts bancaires internationaux vers le pays en question deviennent plus sensibles aux prêts bancaires à l’échelle mondiale et donc plus systématiques. Ce parallèle s’observe surtout parmi les grands pays exportateurs de produits de base, dont le Canada. L’intermédiation financière internationale pourrait ouvrir un nouveau canal entre l’économie réelle et les taux de change.
Type(s) de contenu : Travaux de recherche du personnel, Notes analytiques du personnel Sujet(s) : Taux de change Code(s) JEL : F, F3, F31

The Impacts of Monetary Policy Statements

Note analytique du personnel 2017-22 Bruno Feunou, Corey Garriott, James Kyeong, Raisa Leiderman
Dans la présente note, nous établissons que les participants au marché réagissent à un changement imprévu de ton dans les déclarations de la Banque du Canada sur la politique monétaire. Quand le marché considère que l’institution a l’intention de resserrer (ou bien d’assouplir) la politique monétaire plus tôt qu’il ne l’avait d’abord escompté, le dollar canadien s’apprécie (ou se déprécie) et le rendement à long terme des obligations de l’État canadien augmente (ou diminue). Le ton des déclarations revêt une importance particulièrement grande pour le marché dès lors que le taux directeur est resté inchangé pendant un certain temps.
Aller à la page