Des données publiées récemment font ressortir une tendance à la baisse qui touche aussi bien le taux de création d’entreprises que le taux d’entrepreneuriat depuis le début des années 1980 au Canada. Les auteurs mettent en évidence cette tendance et en examinent les explications possibles. Une analyse structurelle-résiduelle montre que l’évolution des structures industrielles et démographiques au Canada n’explique pas les tendances à long terme à la baisse, bien que le vieillissement de la population motive en partie la diminution du taux d’entrepreneuriat depuis l’année 2000 environ. Les auteurs étudient aussi d’autres facteurs qui pourraient contribuer aux tendances observées : la concentration industrielle accrue, l’évolution des conditions sur le marché du travail, la hausse du surplus de rémunération lié à l’éducation post-secondaire et l’augmentation des dettes des étudiants. Une analyse plus exhaustive des ces facteurs pourrait faire l’objet d’études futures.