Has the Inflation Process Changed? Selective Review of Recent Research on Inflation Dynamics

Disponible en format(s) : PDF

Pendant la plus grande partie des années 2011 à 2019, l’inflation au Canada et dans les économies avancées a été inférieure aux cibles d’inflation. Cette situation a relancé le débat sur la question de savoir si l’inflation faible au regard des objectifs de la politique monétaire est un phénomène temporaire ou plutôt le signe d’une transformation fondamentale du comportement de l’inflation, au Canada et ailleurs.

On en sait encore peu sur cette question. Les facteurs extérieurs – variations du prix du pétrole et évolutions des échanges commerciaux provoquées par la mondialisation – ne peuvent expliquer qu’une partie des fluctuations de l’inflation intérieure. Selon de nouvelles données d’enquête, les attentes d’inflation des dirigeants d’entreprise et des consommateurs se comportent très différemment des attentes rationnelles en situation d’information parfaite prises en compte dans les modèles. Les résultats d’enquêtes récentes reposant sur les techniques d’expérimentation aléatoires révèlent que des changements d’orientation des politiques monétaires ou budgétaires peuvent donner lieu à des réactions inattendues des attentes d’inflation et des comportements des entreprises. La transformation des marchés des biens de consommation souligne la nécessité de repenser les façons de mesurer l’inflation.

Nous analysons les enjeux pour les banquiers centraux que ces observations mettent en évidence.