Nous proposons un modèle d’alerte précoce visant à prévoir la probabilité que survienne un épisode de tensions financières à un moment futur et examinons si le crédit joue un rôle important dans le modèle en tant que facteur de propagation non linéaire des chocs. La propagation est représentée par un modèle à seuil dans lequel un changement de régime se produit quand les conditions du crédit franchissent un seuil critique. La qualité des prévisions effectuées sur l’échantillon et hors échantillon est encourageante. Plus précisément, les résultats hors échantillon portent à croire que le modèle basé sur l’approche à changement de régime se montre supérieur aux modèles de référence fondés sur une régression linéaire et l’approche d’extraction des signaux, pour tous les horizons de prévision et tous critères d’évaluation confondus.