Institutions financières

  • 22 novembre 2004

    Points saillants et leçons tirées du colloque « L'évolution du système financier et les politiques publiques »

    Dans le cadre du 12e colloque économique annuel de la Banque du Canada, qui s'est tenu à Ottawa les 4 et 5 décembre 2003, des représentants de divers organismes publics et privés se sont joints au personnel de l'institution pour discuter de trois grandes questions touchant le système financier : la contagion financière, les conséquences de la diversification des activités bancaires et la réglementation du secteur financier. Les conférenciers invités à traiter de la contagion financière ont analysé l'effet de la mondialisation sur les portefeuilles canadiens d'actifs étrangers, proposé un modèle d'équilibre général décrivant un marché concurrentiel sur lequel les entreprises s'accordent mutuellement des prêts, et déterminé, à l'aide d'indicateurs fondés sur le marché, la probabilité que la contagion découle du risque interbancaire. En ce qui concerne la diversification des activités bancaires, les intervenants se sont penchés sur les liens entre le comportement des institutions financières et leur profil risque-rendement. Le volet consacré à la réglementation du secteur financier a notamment porté sur les rapports entre la gouvernance et la solidité du secteur financier, les fondements théoriques des normes relatives aux fonds propres des banques et les conséquences de l'application de ces normes sur la transmission de la politique monétaire. La séance de clôture a fourni une tribune pour une discussion approfondie des études présentées.
  • 21 novembre 2004

    Résumé de l'atelier du G20 sur l'établissement de solides marchés financiers nationaux tenu les 26 et 27 avril 2004

    Des représentants du G20, des universitaires, des opérateurs des marchés et des membres d'institutions financières internationales se sont réunis à Ottawa afin d'examiner le rôle que de solides marchés financiers locaux peuvent jouer dans l'expansion et le développement économiques, de mettre en commun leurs expériences et, dans la mesure du possible, de formuler des recommandations d'ordre stratégique. Les participants ont recensé plusieurs éléments qu'ils jugeaient indispensables à la promotion de marchés financiers nationaux dynamiques et à l'atténuation de la vulnérabilité externe : des politiques macroéconomiques saines, une infrastructure financière et des systèmes bancaires robustes et un taux de change flottant pour les pays qui ont un compte de capital très ouvert. Les études présentées dans le cadre des six séances et de la conférence principale ont mis en lumière un certain nombre de questions, dont les asymétries de monnaies, l'approche séquentielle de la libéralisation financière et des réformes prudentielles, le développement des marchés financiers locaux, le renforcement de l'infrastructure et de la gouvernance ainsi que les incitations appropriées.