Le niveau de risque global pesant sur le système financier canadien est essentiellement inchangé par rapport à ce qu’il était il y a six mois, indique la Revue du système financier (RSF). Les vulnérabilités des ménages se sont accentuées, mais la reprise économique en cours au Canada implique que le risque global reste au même niveau. La Banque met en lumière trois vulnérabilités dans le système financier : le niveau élevé d’endettement des ménages, les déséquilibres dans certains marchés du logement régionaux et la fragilité de la liquidité des marchés de titres à revenu fixe.