Dans cette étude, nous analysons la présence de variations temporelles dans la transmission des variations du taux de change effectif nominal aux prix des importations pour 24 économies avancées, au cours de la période 1995-2015. À l’instar des études de la littérature publiées précédemment, nous constatons une importante hétérogénéité dans le degré de transmission des variations du taux de change au sein de divers pays. Cependant, nous montrons aussi que la dynamique de cette transmission diffère d’un pays à l’autre. Cette observation pourrait s’expliquer par des facteurs propres à chaque pays ou par des différences dans la composition des chocs économiques mondiaux ou leur transmission entre les pays. Nous nous penchons ensuite sur le rôle des chocs de demande mondiaux en tant que déterminants potentiels de la dynamique de la transmission des variations du taux de change dans sept économies avancées. Nous effectuons cette analyse au moyen d’un ensemble de régressions utilisant des variables instrumentales pour quantifier le degré de transmission actuel des mouvements de change découlant de différents chocs. Parmi les chocs de demande mondiaux que nous examinons, nous découvrons que les chocs de la demande de pétrole, plus particulièrement, sont associés à un degré de transmission relativement élevé des variations du taux de change aux prix des importations, tandis que les chocs liés à la politique budgétaire des États-Unis semblent avoir l’incidence la plus faible.